Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Donald Trump, l’un des candidats républicains à l'élection présidentielle des États-Unis en 2016, continue de mettre de l’huile sur le feu avec ses remarques scandaleuses. Après avoir été largement critiqué pour ses discours attaquant les Écossais, les Britanniques, les Mexicains et les immigrants, Trump est une nouvelle fois à l’origine d’une onde de choc quand il a suggéré que les mosquées aux États-Unis devraient être fermées.

Cependant, ceci n’est pas la pire chose qu’il a dite et son idée que « les Musulmans ne devraient pas être autorisés du tout à entrer aux Etats-Unis » a scandalisé le monde entier. Jed Bush, un autre candidat potentiel républicain aux élections présidentielles, est l’une des nombreuses personnes à avoir vivement critiqué Trump pour ses remarques provocantes.

L’administration Obama a également critiqué Trump pour ses suggestions scandaleuses et Ben Rhodes, le conseiller de Sécurité nationale adjoint du Président Barack Obama a déclaré que le discours de Donald Trump alimentait la propagande du soi-disant Etat Islamique (EI) insinuant que les Etats-Unis sont en guerre contre l’Islam.

Ces avertissements sont cruciaux et révèlent que des mesures pour décourager de tels discours sont nécessaires.

Si des politiciens défendent en toute irresponsabilité des idées de violence, d’injustice, de haine ; en d’autres termes : un état de terrorisme, des résultats sinistres en résulteront. Promouvoir la violence, les bombardements, la discrimination, l’injustice, le despotisme et essayer de transformer le monde en prison n’est pas différent de la philosophie des terroristes.

Les groupes radicaux qui prétendent agir au nom de l’Islam et les groupes terroristes de gauche ont besoin d’ennemies symboliques qui croient en la violence afin que ces groupes terroristes puissent diffuser leur propagande. Alors que dans un monde d’amour et de compassion, les terroristes ne pourraient pas trouver de sources pour leur propagande.

C’est pour cela qu’il est important de désapprouver la philosophie de terreur qui croit que « seules la violence et la terreur peuvent contrer et dissoudre le terrorisme, le fascisme et l’injustice ».

Si des politiciens encouragent la violence contre certains groupes en faisant des discours sur un ton cruel et tyrannique au lieu de réfuter de telles argumentations terroristes, alors le langage arrogant dépourvu d’amour déclenchera plus de terrorisme.

Il est donc crucial que M. Trump abandonne immédiatement sa rhétorique qui fait de lui l’une des cibles des terroristes. Il doit s’excuser pour ses remarques et déclarer que les communautés innocentes ne doivent pas être associées aux terroristes et que toutes formes de terrorisme ne peuvent être détruites seulement grâce à une approche intellectuelle basée sur l’amour et la paix.

Les discours de haine souhaitant déclencher une guerre mondiale ne créeront que plus d’ennemies pour ceux qui les prononcent. Propager l’animosité envers les Afro-américains, les immigrants, les Musulmans, les Juifs, les Africains, les Russes, les Japonais et autres communautés ne fera qu’alimenter un feu aux États-Unis qui se répandra au reste du monde et ce feu sera difficile à éteindre. On peut facilement deviner qu’une fois que les évènements deviennent incontrôlables, la psychologie de masse va s’enliser dans cette perte de contrôle pour atteindre la folie.

Dans un tel contexte, les émeutes ethniques commenceront d’abord aux États-Unis pour se disperser dans le monde entier. Quand le sens commun et la raison sont perdus, il n’existera plus d’États-Unis, de France ou de monde en paix. Il est évident que personne ne veut voir un tel monde.

On estime que plus de sept millions de Musulmans vivent aux Etats-Unis. Beaucoup de célébrités américaines sont musulmanes comme c’est le cas pour David Chapelle, Snoop Lion, Busta Rhymes, Muhammed Ali, Mike Tyson, Will Smith, Janet Jackson, Jermaine Jackson, Shaquille O’Neal, Iman, Ellen Bursytn, Rasheed Wallace, Wesley Snipes, Anuse Ansari, Tony Jones, Nicole Queen, Omar Regan, Mos Def et Akon.

Un avocat, Keith Ellison, est le premier Musulman à avoir été élu au Congrès américain. Barbara Muhammed Sharief a été élue maire de Broward en Floride. Plus de 200.000 Musulmans exercent dans l’armée américaine. Toutes ces personnes constituent non seulement une partie fondamentale de la société américaine mais elles sont également de grands atouts pour le pays.

Les Etats-Unis, une union forte de personne avec des origines différentes se basant sur des valeurs communes telles que la démocratie et la liberté, devraient protéger cette diversité avec amour, compassion et gentillesse.

S’efforcer d’éliminer des philosophies tordues menant à la haine à travers des campagnes intellectuelles et le langage d’amour faisant partie du Coran, de la Torah et du Gospel, est sans aucun doute la meilleure chose à faire.

Jakarta Post & Straits Times & Pakistan News:

http://www.thejakartapost.com/news/2015/12/16/trump-s-dangerous-rhetoric-turns-serious.html

http://www.straitstimes.com/opinion/watching-donald-trump-warily

http://pk.shafaqna.com/EN/20066

Tag(s) : #trump, #refugie

Partager cet article

Repost 0