Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 2011, l'Union européenne a publié un rapport indiquant les 10 plus grands problèmes dans le monde selon l'UE. Dans l'enquête menée, les citoyens européens ont été invités à classer les problèmes qu'ils pensaient constituer la plus grande menace pour le monde. Selon l'enquête, les problèmes qui préoccupaient les citoyens européens étaient dans un ordre croissant : les conflits armés, la propagation d'une maladie infectieuse, la croissance de la population mondiale, la réduction des ressources énergétiques, le terrorisme international, la situation économique, le changement climatique et la pauvreté, la famine et le manque d’eau potable…

Le rapport examinait ces problèmes selon le point de vue du 1% plus riche du peuple. Aujourd'hui, tout le monde met en avant ses propres demandes avant celles des autres. Une personne aisée aux Etats-Unis considère le changement climatique comme le problème majeur alors que les microbiologistes priorisent les épidémies mondiales. Pour les analystes politiques, les armes nucléaires, le terrorisme international et les zones de conflit comme en Inde-Pakistan, dans la péninsule coréenne ou au Moyen-Orient, sont des problèmes nécessitant des interventions plus urgentes.

Si nous parvenons à nous concentrer un moment en nous libérant de la propagande médiatique pour voir les réalités du monde, il serait plus facile de voir ce qu’est le problème le plus urgent. Aujourd'hui, 1,5 million de personnes n’ont pas accès à l'électricité. Dans six des dix pays les plus pauvres du monde, les principales causes de décès sont les maladies qui peuvent facilement être évitées par un traitement adéquat comme le paludisme, le choléra, les voies respiratoires inférieures et les infections prénatales. 500.000 enfants deviennent aveugles chaque année en raison d'une carence en vitamine A. En 2015, une personne sur sept tente de survivre avec 1,25 $ et quatre personnes sur sept, avec 2,5 $ par jour. Cette pauvreté est en effet le problème le plus important dans le monde.

En fait, la raison sous-jacente au problème de la pauvreté ne sont pas les ressources limitées dans le monde mais la répartition inégale des richesses entre les gens. Le rapport le plus complet sur l'inégalité de revenu dans le monde a été publié en 2014 par OXFAM, une organisation qui vise à éliminer les inégalités. Le rapport d'Oxfam indique que la richesse dans le monde équivaut à 250 milliards de dollars. C’est seul 1% des plus riches de la population mondiale qui a accumulé la moitié de ce montant, à savoir 125 trillions. L'autre moitié du montant a été répartie entre les autres 99%. L’autre constat frappant est qu’en 2015, les 62 personnes les plus riches du monde possèdent autant de richesses que les 3,5 milliards de pauvres combinés. Une autre constatation frappante est qu’en 2015, les 62 personnes les plus riches du monde possédaient autant de richesses que les 3,5 milliards de pauvres combinés. Ce chiffre était de 400 personnes en 2010, seulement 5 ans avant ce rapport. En outre, en 2010, le rapport indique que 6% de la population possédait 75% de la richesse. Compte tenu que la richesse totale des 1200 milliardaires de la liste Forbes des Milliardaires du monde équivaut à 4,5 milliards de dollars, il devient évident que notre monde rempli de guerres et de conflits ne peut plus tolérer cette inégalité.

L'écart entre les riches et les pauvres a commencé à croître rapidement depuis le début du 20e siècle. Même si l'augmentation de leur richesse s’est ralentie pendant les guerres et les périodes de dépression économique, les riches sont devenus plus riches et les pauvres sont restés stables ou sont devenus plus pauvres. La moitié de l'augmentation totale de la richesse mondiale tout au long du 20e siècle est revenu aux 1% des plus riches alors que les 50% plus pauvres n’ont reçu seulement 1% de cette augmentation de richesse. La différence de richesse a augmenté progressivement avec l'avènement du 21ème siècle. De nombreux chercheurs estiment que la différence entre les riches et les pauvres sera beaucoup plus grande dans notre monde qui va atteindre une population aussi élevée que 10 milliards en 2050. Pour cette raison, ils pensent que les révoltes économiques telles que Occupy Wall Street qui représentent 99% de celles-ci, augmenteront en nombre.

La montée du capitalisme au cours des 25 dernières années a provoqué l'émergence de méga-riches. La philosophie que « le gagnant prend tout » et les politiques économiques adoptées ont enrichi davantage les riches. Les gens sont polarisés en tant que super-riches et super-pauvres en raison du méga-capitalisme. La principale raison derrière cette augmentation de l'inégalité mondiale est le fait que les politiques économiques sont déterminées par les méga-riches. Les pays ont réduit l'impôt sur ​​les revenus d'investissement, ont permis aux marchés d'être contrôlés par des monopoles et des semi-monopoles et ont assoupli les lois anticartel. Plus important encore, la richesse du monde a été distribuée à travers des manipulations financières. Lors de la crise financière de 2008, les banques centrales ont réussi à maintenir le système que par le transfert de milliards de dollars aux institutions financières, ce qui a conduit à de nombreux mouvements alternatifs cherchant les droits des moins privilégiés.

Le mouvement « The Occupy Wall Street » qui a commencé avec le slogan « Nous sommes les 99% » fut une cause célèbre. Seuls ceux qui sont au sein du système ou ceux qui profitent du système pourraient vraiment comprendre la structure des marchés financiers en raison de leur nature complexe. Un citoyen moyen n’ayant aucun contrôle sur le système est celui qui perd toujours dans une telle économie. Le slogan « Nous sommes les 99% » représentait les 99% qui ont été forcés de payer les erreurs commises dans le secteur financier qui répondait au 1%. Bernie Sanders, le candidat présidentiel du Parti démocrate, a fondé sa campagne sur ce slogan. Même les personnes les plus riches du monde et l'économie la plus riche du monde se plaignaient de l'inégalité des revenus.

En ce qui concerne l'inégalité des revenus, il ne faut pas négliger l'inégalité entre les sexes aussi. Il est remarquable que 445 des 500 personnes les plus riches du monde sont des hommes et que 75% des personnes vivant en dessous des limites de la faim sont des femmes et des enfants. Les femmes des plus riches aux plus pauvres sont contraintes de survivre dans l'ombre des hommes.

Un système qui défend les intérêts des riches a été établi par les économies mondialisées. Sous un environnement concurrentiel rude, les pays sont obligés de réduire les impôts, ce qui entraîne une réduction du transfert de fonds à des projets sociaux et environnementaux. Les droits des travailleurs sont négligés en raison de la pression concurrentielle extrême. Les personnes à faible revenu sont contraintes d’avoir moins d’éducation, de santé et de sécurité, ce qui provoque aussi l’appauvrissement des prochaines générations. Les peuples opprimés sous le visage brutal du capitalisme cherchent le remède dans les rues. Le mouvement Occupy a organisé des manifestations de rue dans un total de 34 pays développés au cours des dix dernières années; certains d'entre eux étaient pacifiques alors que d'autres ont ravagé les rues. De la même manière, la jeunesse arabe, se jetant dans les rues contre le système, a allumé les feux du mouvement du printemps arabe.

Les chiffres donnés sont plus que de simples statistiques. En vérité, ces statistiques représentent un enfant africain mourant de faim, une femme vietnamienne aux prises avec des maladies dues à la malnutrition ou un travailleur en Chine ayant une poignée de riz pour survivre. Ce monde sert de maison commune pour les sept milliards de personnes. Personne n'a le droit de dire « Tant que je suis capable de vivre ma vie comme je le veux, le reste n’est pas mon soucis. » Ce sont les gens préférant leur intérêt quotidien au bien de l’humanité qui jettent une ombre sur le monde. La flamme de l'égoïsme est aussi violente que tyranniser le monde entier. Les gens conscients dans le monde doivent s’allier afin d'éteindre cette flamme de l'égoïsme.

Article d’Adnan Oktar sur Pravda.ru:

http://www.pravdareport.com/opinion/columnists/14-03-2016/133802-world_wealth-0/

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :