Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des études révèlent que le taux de suicide n’a pas cessé d’augmenter dans le monde entier ;

Alors que les chercheurs essaient de trouver les causes de cette inquiétante tendance, de plus en plus de débats portent sur les problèmes qui poussent les gens à mettre un terme à leur vie.

L’année dernière était particulièrement inquiétante.

Au Japon, plus de 25.000 personnes ont essayé de se suicider et les chiffres en Corée du Nord et du Sud sont encore plus élevés.

Bien que les chiffres ne soient pas aussi importants qu’en Extrême-Orient, les Etats-Unis souffrent également du même problème.

Le nombre de jeunes qui commettent des suicides est maintenant deux fois plus élevé que le nombre de personnes tuées lors des attentats du World Trade Center le 11/09.

Qui peut oublier ce jour noir où 22 vétérans militaires américains ont mis un terme à leur vie ?

Et pourtant personne n’aurait dû être surpris étant donné que les troubles de stress post-traumatique (PTSD) sont répandus de manière inquiétante au sein du personnel militaire américain.

Par ailleurs, le suicide est la troisième cause de décès au Canada.

Certains pays européens comme la Lituanie et la Hongrie sont également confrontés à de forts taux de suicides.

Malheureusement le reste du monde n’est pas immunisé et un récent rapport émis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a révélé qu’une personne se suicide toutes les 40 secondes quelque part dans le monde.

Mais qu’est-ce qui incite tant de personnes à mettre un terme à leur vie ?

Comme le démontrent certaines études, les taux de suicide sont plus importants dans les pays où la population est moins religieuse.

Dépourvus du fort soutien et de la protection que la religion procure pour la santé mentale, les citoyens des pays plus laïques sont totalement exposés à la dure réalité de la vie.

Sans foi, ils tombent, dans certains cas, dans de profondes dépressions.

Leur situation empire avec l’attitude générale des gens les uns envers les autres.

Bien souvent les personnes âgées sont abandonnées par les jeunes, alors que ces derniers dépriment et se sentent seuls car ils ne semblent pas trouver le véritable amour ou personne de confiance malgré toutes leurs recherches.

Dans les sociétés non proches de la religion, les concepts tels que la loyauté sont rares et l’amitié est inconstante et fondée sur des bases non stables qui peuvent s’effondrer au moindre problème.

Le fait que les personnes non croyantes ne considèrent pas que le suicide soit puni par l’enfer est un élément qui peut expliquer ce problème.

Bien que les gouvernements cherchent constamment des solutions et des méthodes pour réduire le nombre de suicides, en préparant des rapports scientifiques, en mettant en place des services téléphoniques pour aider et apporter un soutien psychologique gratuit, aucune de ces solutions ne semblent fonctionner

Il est peut-être possible de persuader une personne de ne pas se suicider pendant un moment, mais il n’est pas possible de lui donner de l’espoir et de la joie de vivre si cette personne n’est pas croyante.

Sans cette joie, une personne courra toujours le risque de retomber en dépression, voire pire.

La seule et unique manière de sauver des gens d’une profonde dépression et du chagrin est de les aider à comprendre quel est le sens réel de la vie et le fait qu'ils ne sont pas des êtres finis.

MBC Times & Gulf Daily News:

http://www.mbctimes.com/francais/un-suicide-toutes-les-40-secondes

http://www.gdnonline.com/Details/20800/Suicide-every-40-seconds

Tag(s) : #religion

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :