Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arab news_adnan_oktar_waste_less_feed_more

 

Si les gens n’étaient pas égoïstes et avides comme c’est le cas actuellement, notre monde serait très différent. La situation serait différente, si les gens s’aimaient et considéraient l’aide mutuelle comme une vertu. Le fait de dépenser des milliards de dollars pour des équipes de football dans une  partie  du  monde  alors  que  dans  l’autre  partie  des  enfants  meurent  de faim semblerait totalement illogique.

Il serait hors de question que ces footballeurs possèdent des voitures plaquées or or spécialement faites pour eux alors que des enfants, pris dans le piège des combats en Syrie et en Afghanistan, ramassent des morceaux de pain dans les rues. Il n’y aurait ni inégalité des revenus, ni injustice sociale. Ceux  qui  dépensent  sans  soucis  l’argent  des pauvres  disparaîtraient.  Mais le manque d’amour mène à ce tableau effrayant ; et à cause de cela les gens préfèrent gaspiller plutôt que de partager.

Environ 800 millions de personnes dans le monde souffrent de famine. En parallèle, 1,5 milliard de personnes luttent contre l’obésité et 1,3 milliard de nourriture est gaspillée chaque année dans le monde.  La production  totale  de nourriture en Afrique sub-saharienne  s’élève à 230 millions de tonnes  mais la même quantité de nourriture est jetée chaque année dans les pays développés. Selon  une  étude  menée  par  l’Université  de  Stuttgart  en  Allemagne,  les Allemands  jettent  11 millions de tonnes de nourriture par an. Cela signifie qu'un Allemand jette de la nourriture d'une valeur de 235€  chaque année. Cela correspond au revenu annuel de 1,5 milliard de personnes dans le monde.

L’échelle du gaspillage à travers le monde est stupéfiante. Environ 30 pourcent de la nourriture produite dans le monde est gaspillée sans être consommée. En d’autres termes, un tiers est jeté sans même  avoir atteint  la table. Environ 40 pourcent de la nourriture produite aux Etats-Unis n’est jamais mangée, alors que 100 millions de tonnes de nourriture n’est jamais consommée en Europe chaque année. La valeur économique de ces 1,3 milliard de nourriture gaspillée équivaut à 1 billion de dollars.

La conclusion à tirer de ces chiffres horrifiants est assez claire ; selon les rapports de la Banque Mondiale, suffisamment de nourriture est gaspillée dans les pays développées pour nourrir 15 fois le nombre de personnes qui meurent de faim dans le monde. En d’autres termes, le problème ne relève pas de la faim ou de la famine, mais du manque d’amour et de négligence. Les enfants ne meurent pas essentiellement de faim, mais perdent la vie à cause d’un système effrayant.

Une histoire excellente concernant le gaspillage est apparue en France la semaine dernière. Selon une loi votée par l’assemblée nationale française, les produits alimentaires restant dans les rayons des magasins ne seront plus jetés. Il sera également illégal de ne pas vendre un produit alimentaire sous prétexte qu’il n’est pas bon à consommer. Les produits alimentaires non vendus seront soit donnés  soit utilisés comme nourriture pour animaux ou fertilisants. Les supermarchés  avec une surface de plus de 400 m2 devront signer des conventions avec des organisations caritatives pour faire des dons.

La France est un pays où environ 20-30 kg de produits alimentaires sont jetés par personne. On estime  que  7 kg  de  ces  20-30  kg  ne  sont  jamais  ouverts.  En  termes  financiers,  ce gaspillage correspond à 12 à 20 milliards d’euros. Il n’est pas nécessaire de démontrer l’importance que cet argent représente pour un pays africain démoli par la pauvreté. La démarche engagée par la France constitue donc une politique importante qui doit être adoptée par les autres pays. Le fait que ceux qui  ne  voudront  pas  se soumettre  à la loi pourront  être emprisonnés  ou payer  d’importantes amendes constituent également un bon moyen de dissuasion.

On pourrait également mentionner les pays musulmans qui sont silencieux sur ce sujet, bien que Allah le Tout Puissant  déclare  explicitement  que le gaspillage  est un péché  dans le verset : Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. (Sourate al-Araf 31)

On pourrait espérer que les principales actions pour empêcher le gaspillage viendraient des pays musulmans. On pourrait espérer qu’ils feraient preuve d’une sensibilité exemplaire face au monde, et que les pauvres dans ce monde seraient enrichis. Cependant, un grand nombre de personnes dans ce monde pensent seulement à eux-mêmes, ce qui est triste. Le mot pour décrire cela est l’égoïsme.

Mais, est-ce des précautions qui sont la principale chose nécessaire pour éviter le gaspillage ?Bien sûr cela aura un effet, puisque cela  implique  des  pénalités.  Mais  un  fléau  tel  que  le  gaspillage  peut  être  éradiqué seulement par des personnes qui cessent d’être égoïstes et avides. Il n’y a qu’un seul moyen pour atteindre cet objectif : l’amour. On ne peut pas enseigner à une personne l’affection, la protection, le partage et le bonheur sans l’amour qui découle de tout cela. Sans amour, cette personne ne sera pas du tout intéressée par les gens qui meurent de faim dans les autres pays ou devant sa propre porte. Ceux qui désirent attirer l’attention vers la tragédie de la famine qui s’étale devant les yeux du monde doivent donc commencer à enseigner l’amour aux gens.

Les organisations et les activistes luttant contre la faim dans le monde doivent d’abord révéler aux gens la beauté de l’affection, et leur montrer le chemin pour y accéder. Il n’y a pas d’autres moyens pour faire en sorte que les personnes, obsédées par leurs propres préoccupations et méprisant

tout ce qui ne fait pas partie de leur existence, puissent voir la tragédie qui se joue devant elles.
 
Arab News:
 
Tag(s) : #pauvreté, #islam, #coran

Partager cet article

Repost 0