Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toute personne raisonnable ayant une bonne conscience voudrait vivre dans un monde dans lequel les enfants jouent et rient dans la joie, dans lequel les femmes sont tenues en haute estime comme des citoyens de première classe sans aucune discrimination en raison de leur style vestimentaire ou de leur vision du monde, et dans lequel toutes les personnes ont des niveaux de vie élevés, un niveau d’éducation élevé, une technologie de pointe, une vie remplie d’arts et d’esthétique, une vie pleine de libertés durant laquelle les jeunes filles et les jeunes garçons vivent confortablement.

 

  1. nature humaine est encline à la beauté, à l’esthétique et au confort. Les gens aiment la propreté, les nouvelles choses, les progrès technologiques et le plus important, les libertés. Tout le monde apprécie les belles maisons, les jardins propres et soignés, les vêtements esthétiques, les nouvelles voitures, les plats délicieux bien préparés. Tout le monde rêve d’une vie pleine de ces plaisirs.

 

  1. nous regardons d’un point de vue général, le scénario actuel que nous vivons ne présente pas l’image dont le monde rêve et souhaite. Dans la grande majorité du monde, nous voyons des troubles, la pauvreté, des larmes, le sang, les guerres et l’agitation.

 

Le monde dans lequel nous vivons, le monde dans lequel les enfants disparaissent dans les guerres en Syrie, en Palestine, où leurs petits corps sont fracassés, est loin d’être le monde que nous rêvons.

 

Le monde dans lequel nous vivons actuellement est un monde où les enfants meurent de faim en Afrique et en Irak en raison de la famine; cela est loin du monde que nous rêvons dans lequel une génération saine est présentée, qui mange tout ce dont elle a envie de manger.

 

Le monde dans lequel nous vivons actuellement est un monde où les femmes sont lapidées à mort au Bahreïn, en Arabie Saoudite, au Nigeria, en Somalie et en Afghanistan, un monde dans lequel environ 130 millions d’entre elles sont circoncises de force (selon les rapports de l’ONU) contre leur gré; cela est loin du monde que nous rêvons où les femmes ont le droit de s’exprimer ouvertement, de s’habiller, de s’amuser et de danser comme elles le souhaitent.

 

Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui est un monde dans lequel on ne voit que des maisons dévastées en Syrie, à Gaza, en Irak et en Afghanistan et il est loin d’être le monde que nous rêvons dans lequel tout le monde vit dans des villas de luxe, conduit de nouvelles voitures et bénéficie d’une technologie de pointe.

 

Le monde que nous rêvons et celui dans lequel nous vivons actuellement sont très différents de l’un de l’autre. Le fait qu’une certaine couche socio-économique bénéficie des normes que nous rêvons tous ne signifie pas que le monde que nous rêvons existe. Le monde que nous rêvons ne peut seulement devenir réel quand tous les gens qui y vivent jouiront des mêmes luxes. Le fait que nous voyons un contraste saisissant lorsque nous tournons nos visages d’un côté à l’autre montre que le monde que nous rêvons est encore loin.

 

Les rapports établis par des organisations internationales révèlent numériquement ces faits amers. Par exemple, selon le Programme de développement des Nations Unis, 1% de la population la plus riche détiendrait 40% de toutes les richesses et 50% des adultes du monde ne détiendrait qu’1% de toute la richesse.

 

Selon les rapports de l’Organisation internationale du Travail, plus de 10 millions d’enfants travaillent comme esclaves dans différents emplois et 6,5 millions de ces enfants ont entre 5 et 14 ans. Selon les données fournies par l’UNICEF, chaque année environ 1,2 million d’enfants tombent entre les mains de trafiquants d’êtres humains.

Selon le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé, en dépit de toutes les études effectuées et des programmes entrepris, la violence envers les femmes n’a pu être évitée, la violence a augmenté au fil du temps. Une femme sur trois dans le monde est soumise à la violence.

  1. ne sont que quelques-uns des faits révélant l’état actuel du monde. Entrez “femme”, “enfant”, “persécution”, “violence”, “faim” dans n’importe quel moteur de recherche et vous tomberez sur des dizaines de milliers d’articles qui montrent une fois de plus que nous sommes à des années lumières du monde que nous rêvons.

En fait, le monde que nous rêvons n’est pas inaccessible. Il n’y a qu’une seule clé qui rendra cela possible et cette clé est l’amour. C’est une question de placer l’amour dans l’âme de tous les gens.

 

  1. une bonne éducation est le chemin le plus important pour faire régner l’amour dans le monde. Si nous réalisons patiemment et résolument une éducation positive dans les écoles et dans les médias visuels et écrits - ainsi que dans les médias sociaux, il est évident que cet esprit de haine qui est trop courant aujourd’hui disparaîtra.

 

Si nous développons un esprit d’amour, de compassion qui pardonne les erreurs, qui apprécie les beautés des autres personnes au lieu d’un esprit de haine, de rage et de vengeance, de jalousie et de concurrence, nous pourrions alors commencer à éliminer la cruauté et la persécution qui ont lieu dans le monde en ce moment. Ce qui est important, c’est de se tenir à la clé de l’amour qui ouvrira la porte au monde que nous rêvons.

 

Il n’y aura pas de place à la guerre, au crime, aux maux et à la perfidie dans le monde créé par le partage, la charité, par une génération altruiste ayant appris à s’abstenir d’offenser qui que ce soit, à penser en permanence au confort, à la paix et à l’aisance des autres, à se réjouir de la réussite des autres. Ensuite, nous pouvons avoir le monde que nous rêvons mais seulement quand nous laisserons l’amour dans nos coeurs.

 

Article d’Adnan Oktar sur Urdu Times et Riyadh Vision:

http://www.riyadhvision.com/?p=13486

Tag(s) : #morale, #islam

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :