Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PAIX a son propre langage particulier, mais seulement les penseurs profonds et les gens vertueux qui utilisent leur intelligence en ont vraiment conscience. Le langage spécial de paix est un grand privilège qui brise toutes les serrures, atteint tous les cœurs et élimine toutes les frontières.  

Il faut de la patience, de la détermination et de l’intelligence pour utiliser ce langage. Ce langage doit montrer ses effets dans des temps même très difficiles et ne doit pas être pris dans la rage et la provocation. Ce langage ne doit pas être influencé par des mots désobligeants, les insultes ou la diffamation. Les personnes qui utilisent ce langage doivent être intelligentes et savoir ce qui peut endommager la paix. Ils doivent parler de manière douce et prendre conscience des effets destructeurs d’un langage dur. 

Le monde d'aujourd’hui est enveloppée dans l’obscurité comme jamais auparavant. Selon la dernière déclaration de Mehmet Görmez, chef du Département des Affaires religieuses de Turquie, quelque 1000 musulmans meurent chaque jour et 90% d’entre eux sont tués par leurs propres frères, autrement dit, les musulmans égorgent leurs frères musulmans. Il est étonnant - ou plus exactement - terrifiant de voir à quel point l’humanité peut prendre tant de plaisir de la mort d’autrui.  

Au fil du temps, cette image tragique a commencé à susciter encore plus la colère des gens. La puissance destructrice d’une partie du grand public et des médias sociaux est considérable. A la suite de cette rage et provocation manufacturées, beaucoup croit qu’on doit réagir à l’agression avec plus d’agressivité et à la colère, avec plus de colère. Cet état d’esprit est de celui qui n’hésite pas à détourner sa rage contre vous quand vous parlez de paix; il veut seulement parler de haine. Il exige avec insistance plus de massacre, de nouvelles tragédies et une plus forte haine. 

Si les musulmans veulent échapper à ce triste tableau dans lequel même les enfants sont massacrés en masse, s’ils veulent que les tragédies qui les affligent s’allègent et s’ils veulent la paix, ils doivent suivre le chemin indiqué par l’Islam et demander constamment la paix. Ils ne doivent pas oublier que la haine va inévitablement créer plus de haine et se terminer par la tragédie et que la guerre ne peut pas mettre fin à la guerre. Ils doivent toujours emprunter le chemin de la paix, comme notre Seigneur le commande en ces termes: “Ô les croyants! Entrez en plein dans l'Islam...” (Sourate Al-Baqarah, 208). Il s’agit de la plus grande responsabilité qui incombe non seulement aux musulmans mais aussi à toutes les personnes rationnelles de bonne conscience.  

Il ne faut pas oublier que les actions visant à provoquer la guerre sont utilisées au bénéfice d’une très petite communauté qui en tirera profit; les guerres nuisent aux plus innocents d’entre nous, tandis que ceux qui les provoquent sont assis loin du front, regardent dehors dans leur propre confort. Ils ne se soucient pas d’un iota des souffrances des innocents. 

Certains soi-disant commandos de clavier qui disent: “Nous ne voulons pas la paix, nous voulons la vengeance” dans le confort de leurs fauteuils ne font que créer un sentiment ridicule de faux héroïsme; ces personnes cherchent généralement à soulager leur conscience en disant: “Je ne suis pas resté silencieux”, pourtant ils ne sont pas confrontés à ces bombardements et ils ne sont pas en danger dans une zone de guerre active. Ils ne se soucient tout simplement pas que ces gens de cette région aient besoin de paix et de sécurité. Les gens ne doivent pas tomber dans cette ruse présentée au nom des victimes au milieu d’un conflit.  

Ce que les gens de bonne conscience doivent faire est d’utiliser tous les moyens à leur disposition pour la paix et adapter leur langage en conséquence. En demandant la paix, ils doivent ignorer ces réactions ou les mots qui pourraient compromettre fondamentalement cette paix, il ne doit pas y avoir d’élément destructeur dans le langage spécial de paix; les voies de la réconciliation doivent être trouvées. La colère de l’autre partie ne peut être apaisée que par le langage apaisant et doux, et non par l’intimidation. Nous avons besoin de personnes vertueuses qui peuvent réaliser cela plus que jamais. 

Sans cela, il n’y a pas de prière pour la paix. Sans cela, la paix et la sécurité commandées par l’Islam ne peuvent pas se propager à travers le monde. Sans cela, les radicaux vont tout simplement se radicaliser encore plus et les voix de colère vont s’élever de plus en plus fortement et puis la guerre sera impossible à éviter. Pour arrêter cela, nous avons besoin de personnes de vertu, qui même dans des communautés en colère, disent “la paix est meilleure”.  

Certaines personnes soulignent le mauvais pour justifier leur colère alors que le langage de la paix est la condition sine qua non pour éduquer l’oppresseur. Exprimer la colère envers un agresseur ou le maudire va juste le rendre plus agressif. On peut seulement enseigner à ce même agresseur à perdre son agressivité et à se tourner vers la paix par le langage spécial de l’amour. La méchanceté ne peut seulement prendre fin par une éducation soignée. 

Il est difficile d’obtenir ce résultat à une période où tout le monde brûle de rage et que les injures les plus viles sont lancées mais la bonté accompagne toujours la détermination et les difficultés. Allah veut les efforts que nous faisons pour la paix. Si notre objectif commun est qu’il n’y ait plus davantage d’enfants qui meurent, de personnes innocentes qui se font chasser de leurs foyers, alors nous devons suivre un chemin commun. 

Les personnes raisonnables et sensibles de bonne conscience doivent utiliser le langage de la paix pour construire et promouvoir la paix à travers le monde. Ils doivent croire que cela - et cela seul - a le pouvoir de vaincre les machinations des fauteurs de guerre et de protéger les innocents. L’aide d’Allah sera très certainement avec elles.

 

 

Tag(s) : #islam, #paix

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :