Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pensez simplement aux choses que vous apercevez à compter du moment où vous vous réveillez le matin… L’oreiller sous votre tête, la couette qui vous couvre, le réveil qui vous tire de votre sommeil, les pantoufles que vous cherchez dès que vous sortez de votre lit, la fenêtre que vous ouvrez pour avoir un peu d’air frais, les vêtement accrochés dans votre penderie, les couverts que vous utilisez au petit-déjeuner, le parapluie que vous emportez lorsque vous quittez la maison, l’ascenseur dans lequel vous montez, la clé qui ouvre la portière de votre voiture, les feux de signalisation le long de la route, les panneaux d’affichage, le stylo, le papier et tous les autres objets posés sur votre bureau au travail…

des gouttes de pluie, l'étoile de mer
La coupe transversale d’une stalactite
Une goutte de pluie sur une feuille de lupin
Une étoile de mer

Prenez le temps de réfléchir, et il vous viendra sans doute à l’esprit que chacun de ces objets ont été conçus dans un but précis. Personne n’oserait dire que c’est le fruit du hasard si chaque chose se trouve à sa place lorsque vous ouvrez les yeux le matin. Par exemple, qui oserait affirmer que c’est uniquement par hasard si la clé de votre maison a été façonnée pour correspondre parfaitement à votre porte ? Ou si elle a atterrit dans votre poche par hasard ? Personne n’oserait prétendre que les panneaux d’affichage ont été placés le long de la route par hasard, ou que leurs significations apparurent avec des symboles peints de façon aléatoire.

De même, personne n’oserait nier qu’une agrafe rien qu’un simple morceau de fil de fer modelé d’une certaine façon sur votre bureau - a été pliée et placée dans son agrafeuse dans le but d’accrocher ensemble des feuilles de papier. L’alliage de métal de chaque agrafe, sa taille, sa forme et sa fonction prévue, témoignent d’une conception délibérée. Elle a été spécifiquement élaborée pour répondre à vos besoins, d’autant qu’il y a une raison particulière au fait que les agrafes se retrouvent si souvent sur n’importe quel bureau.

Qu’en est-il des personnes que vous voyez déambuler dans la rue ? Ou des arbres près desquels vous passez, du chien qui se précipite vers vous, des pigeons qui construisent leurs nids dans l’avant-toit de votre maison, des fleurs posées sur votre table, du ciel qui s’étend au-dessus de votre tête ? Pensez-vous réellement que leur existence relève du hasard ?

Il serait aberrant ne fût-ce que d’envisager cette hypothèse ! Tout ce qui vous entoure, animé ou non, est trop merveilleux et trop complexe pour être comparé à des objets faits des mains de l’homme ou pour être attribué à l’intervention du hasard. Chaque chose est un exemple de création consciente, nécessitant une intelligence et une habileté parfaites. Toute personne qui trouve illogique de penser que même une simple agrafe serait apparue par hasard suite au pliage scrupuleux d’un fil de fer, admettra qu’il est encore plus impossible que les êtres humains, les chats, les oiseaux, les arbres et l’univers tout entier se soient manifestés par hasard.

tulipe La coupe transversale d’une tulipe
épongeLa coupe transversale d’une éponge des Iles Cayman

Pourtant, à l’heure actuelle, certaines personnes ne peuvent admettre cette réalité évidente. Ou plutôt, ils la voient mais feignent de ne pas la voir. Ils affirment que les arbres, les oiseaux, les nuages, les maisons, les voitures, vous-même, les autres autour de vous - en bref, toute chose présente dans l’univers, animée et inanimée, serait l’œuvre d’un pur hasard.

Ces personnes, connues sous le nom de matérialistes-darwinistes, maintiennent l’idée contradictoire que les événements dus au hasard peuvent révéler une intelligence suprême, et que la totalité des millions d’événements attribués au hasard, se déroulant dans un certain ordre, peut témoigner d’une puissance créatrice. Selon les matérialistes-darwinistes, les événements dus au hasard possèdent une intelligence supérieure à toute personne dans le monde - peu importe le nombre de personnes venues et disparues. Ils déclarent qu’un génie appelé "hasard" aurait façonné le cerveau de chacun, la capacité cognitive, le jugement, la mémoire et les autres innombrables caractéristiques humaines et ce durant des centaines voire des milliers d’années.

Selon les matérialistes - darwinistes, le temps est la seule chose nécessaire à ce brillant génie pour provoquer de tels événements extraordinaires. Leur logique pervertie affirme que, si on lui en laissait le temps, le hasard pourrait transformer une masse d’atomes inertes, inconscients en, par exemple, figue, olive, fraise, orange, pêche, tomate, grenade, melon, banane, violette, tulipe, orchidée ou rose ; en fourmis, papillons, paons, chevaux, girafes et êtres humains, ou n’importe quelle autre chose à laquelle vous ne songez pas. Ils déclarent en outre que le hasard peut engendrer chaque étoile, le soleil et toutes les planètes dans leurs orbites. Selon le darwinisme, tous les étudiants, médecins, architectes, hommes d’affaires, ingénieurs et scientifiques seraient venus au monde par hasard au fil du temps, travaillant patiemment avec l’aide de quelques minéraux, d’un peu d’eau et de la lumière du soleil. Chose intéressante, la "déité du hasard" à la base de cette idée fausse est, en même temps, utilisée par les matérialistes-darwinistes dans leurs livres, conférences et débats passionnés pour expliquer leur propre existence soi-disant "fortuite". Ceci est l’essence de la théorie de l’évolution et de la philosophie matérialiste que certains scientifiques évolutionnistes-matérialistes décrivent en utilisant des termes latins, dans un style difficile, délibérément obscurantiste.

Tag(s) : #la chute du darwinisme et la creation

Partager cet article

Repost 0