Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certaines personnes de notre pays, tout comme certaines personnes dans le monde, ne sont pas conscientes des choses auxquelles elles pourraient êtres confrontées et affirment que de nos jours il n'y a plus aucun danger du communisme. Elles présument que le communisme était tout simplement un fléau du 20ème siècle, qu'il a été vécu et s'est terminé dans cette période, et qu'il n'est plus une menace. Elles sont très investies dans cette idée, et ne sont ni conscientes des dangers auxquels elles sont confrontées et ni en mesure de prendre des précautions contre ces derniers. Au contraire, en disant qu'il n'y a pas de danger du communisme, elles entraînent les gens de leur entourage dans un état de complaisance et s'entraînent donc aussi bien dans ce fléau. Avec une telle approche, elles permettent à la mentalité communiste de se fortifier et de trouver une porte d'entée. C'est parce que le communisme se renforce et se propage à des moments où les gens sont bercés dans la complaisance pendant qu'ils disent qu'"il n'y a plus aucune menace du communisme" et qu'ils ne prennent pas de précautions contre ce fléau. 

Les gens qui disent "le danger du communisme s'est terminé au 20ème siècle" sont dans une grave tromperie. Le communisme n'a jamais cessé d'exister. Tant que le darwinisme continue à exister, le communisme continuera à exister aussi bien. C'est parce que ces derniers reposent fondamentalement sur une philosophie commune: le matérialisme dialectique. Darwin a adapté cette pensée à la nature et Marx l'a adaptée à l'histoire et à la société. Par conséquent, tout comme au 20ème siècle, le marxisme continue aussi bien à exister aujourd'hui et aussi longtemps que le darwinisme continue à exister, il ne disparaîtrait jamais de la scène politique mondiale. 

En effet, à l'heure actuelle, "la dictature darwiniste" règne sur tous les états, les institutions éducatives et la presse. Ce règne nourrit le système de pensée communiste et le système de l'éducation continue d'éduquer des militants communistes sans ralentir. Pour le dire en bref, le communisme est seulement en embuscade en ce moment.  

Comme nous l'avons dit précédemment, les communistes attribuent le résultat de l'échec du communisme russe au 20ème siècle à la mauvaise application du marxisme. Ils pensent maintenant qu'ils peuvent ressusciter le système communiste sans refaire les mêmes erreurs. Cette pensée est préconisée par de nombreux organismes, groupes de réflexion et organisations non gouvernementales du monde entier qui croient encore au marxisme. Ces communistes modernes ont séparé les régimes communistes de l'Union soviétique et le bloc de l'Est de l'idéologie marxiste alors même qu'ils existaient encore. Ils avaient l'habitude d'appeler les régimes communistes actuels "le vrai socialisme", c'est-à-dire le socialisme pratiqué, et ont affirmé que l'idéologie socialiste n'est pas liée à ces régimes et qu'elle resterait une idéologie viable même si ces régimes s'effondrent. 

Aujourd'hui, ils expriment cette affirmation de manière encore plus efficace. Leurs affirmations sont les suivantes: selon Marx, chaque société doit passer par certaines phases. Elles doivent d'abord avoir le féodalisme, le capitalisme, le socialisme, puis procéder au communisme. Toutefois en Russie et dans les autres régimes communistes du 20ème siècle, elles ont eu un brusque passage de sociétés agricoles plus ou moins féodales au socialisme. La phase capitaliste entre cela a été sautée. Par conséquent, d'après les marxistes, il est naturel que ces régimes soient un échec. Maintenant, avec ces pays embrassant le capitalisme, la "phase capitaliste" mentionnée par Marx sera vécue et après cela, le socialisme reviendra de manière plus permanente et forte. Tous les communistes, dans leurs cachettes, ont attendu ce moment depuis le début du règne du capitalisme sur le monde.

“Un pas en avant, deux pas en arrière"

Le scénario que nous avons souligné dans la section précédente est la tactique bien connue de Lénine "un pas en avant, deux pas en arrière". Selon cette tactique, pour atteindre leurs objectifs, les communistes font quelques pas en arrière chaque fois que cela est nécessaire et apparaissent comme s'ils s'étaient éloignés de leurs objectifs. Cependant, ils attendent seulement en embuscade. Ce principe, que Lénine a écrit sur une brochure, est en cours d'exécution en ce moment.  

Lénine a expliqué cette situation par les mots suivants: 

 Un pas en avant, deux pas en arrière… Cela arrive dans la vie des individus, et cela arrive dans l'histoire des nations et dans le développement des partis. Ce serait de la lâcheté la plus criminelle que de douter même un instant du triomphe inévitable et total des principes de la démocratie sociale révolutionnaire, de l'organisation prolétarienne et de la discipline du Parti. (Vladimir Illitch Lénine Un pas en avant, deux pas en arrière, 1904) 

Comme on le comprendrait de ces paroles de Lénine, il n'est pas possible qu'un communiste abandonne le communisme ou ait des doutes sur le fait que le communisme serait éventuellement un échec. A l'heure actuelle, ils ont seulement fait un pas en arrière et attendent que le moment opportun se présente au système communiste. Ce moment approprié sera la période dans laquelle le capitalisme sera le plus répandu dans le monde entier. Parmi les Etats qui appliquent le capitalisme sauvage, il y aura une lutte sur le capital, les gens montreront une inclination aux choses matérielles au lieu des valeurs spirituelles et deviendront ainsi éloignés de la religion. Les sociétés devenant irréligieuses, naturellement, seraient plus avantageuses pour les communistes. La première condition nécessaire à l'établissement des sociétés communistes, qui doit maintenir les gens éloignés de la religion, des valeurs morales et spirituelles, serait ainsi assurée par le système capitaliste. Après cette étape, le devoir des communistes attendant l'embuscade est de confisquer le capital, de neutraliser les bourgeois et d'abolir les notions de famille et d'Etat. Ils croient que réaliser cela dans une société sans but qui a considérablement perdu ses croyances et ses valeurs morales serait considérablement facilité. 

Les événements qui se passent dans le monde en ce moment se développent juste dans la manière voulue et attendue par les communistes. Les pays appliquent une forme impitoyable de capitalisme dans le sens parfait du mot. L'inclination au matériel a véritablement amené les gens à s'éloigner des valeurs morales et spirituelles et ont fait place à la création de sociétés sans but qui ont perdu et se sont éloignées de la moralité religieuse. A l'heure actuelle, les communistes de Russie font un arrangement à leur manière en raison des perturbations dans leur ordre historique (transition du capitalisme au communisme). C'est la raison pour laquelle ils ont livré le peuple russe aux mains des oligarques, et ploutocrates, ont organisé des crimes et ont préparé la voie à un capitalisme classique. Par le système qu'ils ont établi, ils ont fait sévèrement opprimer leur peuple et ont ainsi essayé de leur faire dire ; "il n'y a pas d'autre solution, la seule issue est le communisme". 

Le système capitaliste de vie crée un effet sur les gens qui est presque semblable à l'hypnose. Parce que les gens de ces sociétés courent généralement après l'argent, après la vie de confort et la consommation, ils ne sont pas conscients des dangers qui les attendent en embuscade. Ils ne sont pas dans un état d'alerte de l'esprit. Les communistes sont parfaitement conscients de cela. Ils affirment souvent que les gens ne parviennent pas à réaliser que la pensée communiste se renforce parce qu'ils sont consumés par les biens et les revenus et sont constamment vaincus par le communisme. Même s'ils voient qu'ils seront absorbés par la pensée communiste, la grande majorité devient aveugle à cause de leur avidité pour les biens et les désirs terrestres, et ils perdent donc leurs réflexes de défense. Cet environnement est le milieu le plus approprié pour que les communistes prennent des mesures. 

Le communisme continue secrètement son existence

A la suite de la stratégie "un pas en avant, deux pas en arrière", le communisme maintient toujours secrètement son existence. En particulier en Russie, l'ensemble des dirigeants du gouvernement et de la bureaucratie se compose d'anciens communistes. Ces gens qui sont formés avec le matérialisme dialectique n'ont pas renoncé à leurs rêves sur le communisme. Au contraire, ceux qui croient que le communisme nécessite un passage par un stade capitaliste, sont restés comme des guides pour le capitalisme pour remplir une condition de devenir un "communiste". Parce que ce sont de vrais communistes, ils pratiquent et défendent le capitalisme pour le moment.   

Telle est la situation aujourd'hui, non seulement en Russie mais dans le monde entier. Dans presque tous les pays de l'Europe, les partis communistes maintiennent leur existence et certains obtiennent d'ailleurs un taux de vote considérablement élevé. Dans presque tous les pays de l'ancien bloc de l'Est, il y a des partis socialistes gérés par les anciens personnels communistes. Les auteurs et artistes communistes continuent leur existence en silence dans un coin tranquille et donnent des messages secrets qui placent la pensée communiste dans le subconscient des gens. En fait, rien n'a changé. Ils attendent seulement que le capitalisme prépare un environnement adéquat pour eux. Ainsi, ils se comportent seulement en conformité avec les recommandations de Marx. 

Cependant, peut-être la seule chose qui le plus sert les intérêts des communistes, c'est la crise économique qui enveloppe le monde en ce moment. Même si jusqu'à récemment, on croyait que les structures économiques et démocratiques ne pouvaient jamais être endommagées, la crise économique massive qui sévit dans le monde entier, en dehors des tendances politiques des personnes, a également changé considérablement, et tout d'un coup, la vision de la vie des gens. Et ceci est un moyen important d'avantage pour les communistes. Comme on se le rappellerait, ceci a aussi bien été déjà vécu dans l'histoire ; à la suite de la Grande Dépression qui a commencé en 1929, une grande crise économique est survenue dans le monde entier et la popularité des deux partis communiste et fasciste d'Europe a augmenté de manière exceptionnelle. Les communistes qui ont évalué la Grande Dépression comme "l'effondrement du système capitaliste" ont donc gagné la possibilité d'influencer les masses très facilement. Dans leur désespoir, les gens se sont retrouvés obligés d'accepter le communisme comme la seule issue.

Un tel danger est aussi valable aujourd'hui. Tous les anciens communistes qui attendant en embuscade, les nouveaux groupes communistes formés par eux et la jeunesse communiste se servent de la crise économique actuelle. En conséquence, les années que nous vivons en ce moment conviennent parfaitement au danger du communisme pour prendre une fois de plus une place effective dans la politique mondiale. La plupart des partis communistes considèrent la crise économique comme une occasion de faire basculer leur pays dans le marais communiste.  

Tag(s) : #la chute du darwinisme et la creation

Partager cet article

Repost 0