Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les commentaires de M. Adnan Oktar sur les incidents du Parc Gezi (tirés de ses interviews en ligne sur A9 TV)

Il y a la démocratie en Turquie. Les gens ne peuvent pas réclamer le pouvoir en attaquant les autres physiquement. Battre les autres physiquement ne peut être un moyen pour gouverner. Si c’était le cas tout serait complètement différent. Les lois nous montrent comment exprimer notre opinion. Les gens se rendent aux urnes pour élire leurs dirigeants. C’est le moyen pour mettre fin à un gouvernement. Ok, le gouvernement abdique, mais comment ? S’ils n’ont pas assez de votes, là il abandonne le pouvoir. Et les gens vont dire, à la place de ce gouvernement nous voulons ces gens comme législateurs.

Cela ne peut se faire en cassant, attaquant et si cela arrive comme nouvelle mode, les vandales vont le regretter amèrement. Cela n’arrivera pas. Notre people est calme, honnête, et sincère. Le people sait pour qui voter.

Le gouvernement ne va pas abdiquer car les communistes le réclament. Un autre gouvernement ne prendra pas le pouvoir à l’appel des communistes. Le système est basé sur la démocratie. Certains peuvent être troublés par des actions, comme l'abattement des arbres. Je suis très sensible envers les arbres et les animaux. Les arbres devraient être déracinés pour être replantés quelque part d’autres. Comme transférer un bébé d’un endroit à un autre. Les arbres sont comme des bébés à mes yeux. Mais crier pour l’abdication du gouvernement est tout autre chose. La nation va prendre cette décision. Pas les organisations communistes. Ils voient le peuple comme des moutons. Ils se croient plus intelligents que les autres, et la personne qu’ils choisissent pour gouverner doit être au pouvoir. “Si vous ne l’acceptez pas, nous créerons des troubles.” C’est la logique qu’ils adoptent. Et ce n’est pas bon du tout.

Ils déracinent eux-mêmes les arbres. Les humains sont plus sacrés que les arbres. Des arbres, qu’est ce qu’ils signifient pour eux ? Ils tuent les gens. Regardez leurs slogans : "J’ai de l’amour pour les arbres." Ils mettent des jeunes policiers avec des familles et des enfants dans le coma et les blessent grièvement. Et ils font tout cela au nom du léninisme, du communisme et au nom du PKK. Les militants du PKK se promènent ouvertement aux alentours en ce moment, avec aussi les membres des autres organisations communistes illégales. Ils scandent : "Nous nous entraînons." Il y a plus de 70 millions de personnes en Turquie. Combien êtes-vous ? Bien, disons que vous êtes 50 mille personnes et c’est bien le maximum que vous pouvez atteindre. Ou pensez-vous implanter le communisme, ou ? Vous ne pourrez établir vos communes que pour vous-mêmes dans des endroits désertés et isolés, ce sont les seuls endroits où vous pouvez vivre le communisme. Les jeunes idéalistes ne vous écouteront pas un jour complet, ni les jeunes du parti de la félicité, pas une journée. Les jeunes du parti AK non plus, pas plus d’une journée, cela fait trois. Les Alperens ne vont pas plus vous écouter, et voilà quatre. Les vrais propriétaires de cette nation, la nation ne vous suivra pas plus d’une journée, vous pouvez oublier.

 

Et bien sûr, le gouvernement, je l’ai dit auparavant, je l’ai répété nombre de fois, quand le gouvernement agit, il doit en informer le peuple et ainsi éviter le flou. Expliquez, clarifiez vos projets. Par exemple, concernant les arbres, expliquez votre point de vue ; "Je vais prendre ces arbres et les planter à cet endroit de cette manière. Et nous avons planté autant d’hectares de forêts auparavant et nous allons continuer. Nous allons rendre cet endroit dix fois, cent fois plus vert. Nous allons planter des arbres partout," et l’exposer au peuple. Ce n’est pas si compliqué. Ils ne le font pas et c’est le flou total… C’est très simple, cela prend cinq minutes. Pourquoi laissez la place au flou et prendre le risque que les gens vous jugent injustement ?

(Aujourd’hui Mr. Bülent Arınç s’excusait sur ce point en disant : "Nous aurions dû informer le peuple, c’était une erreur.")

Ce n’est pas compliqué. Vous entreprenez d’important projet et c’est très simple à faire. Vous préparez une belle pancarte et écrivez ; "Regardez, nous transformons cette place en forêt. Nous allons y planter de nombreux arbres. Maintenant, il y a des arbres ici. Nous allons les déraciner et les replanter là-bas." Expliquez ce que vous faites et clarifiez cela dans la tête des gens et éviter ainsi le flou. Je leur ai répété maintes fois, j’ai dit; “ ne laissez pas le flou ainsi.” Nous leur avons demandé de ne pas faire comme cela, par écrit. Le ministre chargé du projet ou son secrétaire devrait faire cela. Cela renforcerait le gouvernement. Ils devraient tout annoncer.

Partout à Istanbul il devrait y avoir des monuments historiques. Cela devrait inspirer l’histoire. Cela serait magnifique que l’on restore Istanbul dans sa splendeur médiévale. Ce serait une des plus belles cités du monde. Bien sûr que le monument de l’artillerie devrait être restauré. L’idée est de ne pas laisser cet endroit à quelques capitalistes et le transformer en beauté naturelle, et  on devrait mettre l’accent sur ce point. Si un musée doit être construit à cet endroit, il doit être mis en évidence. Ce serait magnifique. Il pourrait y avoir des galeries d’art. La zone serait très attirante munie d’une galerie d’art et d’un musée. Ce serait l’endroit le plus adorable d’Istanbul.

Le problème du PKK a été le moyen de renforcer l’esprit de solidarité pour la sécurité nationale. Quand ce problème a été ajourné pour une période ultérieure, ces vacances ont poussé certains à agir plus librement. Pendant les périodes de guerre ou de révoltes civiles, ce genre de solidarité nationale se renforce. Il y a eu une perte de ce genre de sentiment pour certaines personnes, et pendant ces périodes ce type de sentiment renaît.

Et sans l’intervention des organisations communistes, le public serait incapable d’organiser de tels évènements. Ce sont des choses très compliquées et c’est un art de diriger ce genre de mouvement populaire. On fait appel à des tueurs professionnels, des personnes inspirées et expérimentées sont utilisées aussi. C’est très difficile de diriger les masses. C’est pourquoi les communistes et surtout les plus expérimentés d’entre eux entrent en action. Le public croit que les protestataires agissent par eux-mêmes alors que les communistes savent très bien comment provoquer le peuple à l’aide d’internet et des radios. Ils ont de l’expérience sur les titres à mettre dans les journaux, ils sont formés pour cela.

Une étude d’ingénierie sociale est effectuée. Par exemple, ‘Quelles sont les sensibilités du peuple turc ?’ Ils analysent tout cela un par un. ‘Quelle est la déclaration la plus effective ?’ Cela aussi est étudié, alors nous passons au stade suivant les tests sur le terrain, alors les troubles commencent. Les mêmes méthodes sont utilisées en Syrie, en Lybie et dans beaucoup d’autres pays.

Maintenant, un essai est effectué en Turquie. Ces troubles sont des tests et pas encore le summum. Alors, une contre-attaque très intelligente doit être mise en place.

C’est de la cruauté et de la brutalité car ils pensent déstabiliser les gens par la violence ou l’horreur. Les communistes scandent l’abdication du gouvernement. Ils le déclarent dans tous leurs écrits. D’abord c’était oral, ensuite cela s’est traduit en action. Où est la démocratie ? Où est l’humanité ? Où est la beauté ? Où est la république ? Cela n’arriverait même pas dans les communautés les plus sauvages du monde. Ce modèle est inacceptable.

Notre nation est le garant du la république et de la démocratie. Ce sont des gens sensés et ne laisseront pas place à de telles folies.

Nous allons défendre toutes les revendications démocratiques de nos frères ; notre opposition est contre les provocateurs professionnels. Il n’y a aucun mal à faire du bruit avec des casseroles en chantant, à la condition d’empêcher d’autres à faire couler le sang. On devrait tous montrer de la compassion envers Tayyip Erdoğan, cela n’est pas acceptable de l’irriter et de le rejeter en permanence.

J’aperçois de jeunes garçons et filles parmi les manifestants avec de très bonnes intentions et exprimant leurs idées par voie démocratique. Toutefois ils devraient se méfier des provocations.

L’état ne permettra à personne de le défier; personne ne devrait tenter cela. Alors, mes chers compatriotes ne doivent pas tomber dans le panneau et doivent sortir de ce piège. Notre religion se base sur l’amour, il nous est ordonné de montrer de la compassion et du pardon alors vous verrez que notre premier ministre est aussi rempli de compassion.

Tag(s) : #Mr Adnan Oktar -- Harun Yahya

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :