Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au cours de l’histoire de l’humanité, pour  communiquer Son message divin, Allah a envoyé des messagers à toutes les sociétés humaines qui ont vécu. Comme il est souligné dans le Coran, ces messagers, avec toutes leurs attitudes et leurs attributs moraux, sont des modèles pour les croyants. Le Prophète Hud (psl), envoyé comme messager au peuple d’Ad, est l’un des personnages bénis honorés par Allah avec le rôle et la responsabilité d’être un Prophète.

Afin d’orienter leur vie, les gens choisissent différents ‘enseignants’ ou guides. Certains choisissent une idéologie telle que le communisme ou le capitalisme comme guide, en imaginant que les penseurs qui ont fabriqué  ces idéologies étaient des individus supérieurs et qu’ils pourront atteindre la vérité en suivant le chemin de ces personnes. Pour de nombreuses personnes, le plus grand guide est la société dans laquelle ils vivent. Ils déterminent leurs jugements de valeur, leur sens du bien et du mal, de ce qui est vrai et ce qui est faux, selon la philosophie générale qui prévaut en général dans la société. D'autres reconnaissent aucune de ces normes, et demandent plutôt à utiliser leur propre raison et intuition pour seuls guides.

Cependant, toutes ces idées sont fondées sur une opinion commune fausse . Les gens qui assument de telles idées rejettent – ou bien ignorent – un fait très important : Tout  être humain est une entité créée et doit tout ce qu’il possède à Allah. Quiconque examine attentivement son propre corps, son environnement, le ciel ou bien n’importe quelle chose existant, peut clairement voir que tout cela a été créé par Allah l’Omnipotent.

La seule vraie raison de la création de l’homme est qu’il sert Allah ; et les êtres humains sont créés de telle manière à prendre plaisir à Le servir. Ce faisant, ils agissent en accord avec le but de leur propre création. Mais bien qu’il soit déclaré dans le Coran que la nature humaine veut servir Allah seul, nous sommes  également informés que la plupart des gens ne sont pas conscients de cette grande vérité.

Certaines de ces personnes qui ne sont pas au courant de cette vérité, n’ont pas la capacité d’avoir conscience d’Allah ou de voir les vérités d’elles-mêmes. Cependant, notre Seigneur Qui est infiniment Miséricordieux et Affectueux, envoie des messagers qui leur annonceront l’existence d’Allah et de l’au-delà, et le vrai sens de la vie. Il est révélé dans le Coran que chaque société avait été avertie par l’intermédiaire d’un messager :

Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: ‘Adorez Allah et écartez-vous du Tagut’. Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés a l'égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs. (Sourate an-Nahl, 36)

Le Prophète Hud (psl) est l’un des messagers mentionnés dans le Coran avec sa communauté et le prêche qu’il a fait à sa communauté. Le Prophète Hud (psl), qui a été envoyé au peuple d’Ad en tant que  messager, a annoncé qu’il était un émissaire fiable envoyé par Allah et les a appelé à craindre Allah. Le message du Prophète Hud (psl) est  rapporté par ces mots :

Et aux Aad, leur frère Hud: ‹Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Ne [Le] craignez-vous donc pas ?› (Sourate al-Araf, 65)


Le Prophète Hud n’a pas attendu de récompense

Comme on peut le voir dans les vies de tous les Prophètes relatés dans le Coran, prêcher la religion pendant toute sa vie et ne pas attendre de retour d’eux est une caractéristique importante d’un croyant. Peu importe à quelle époque et avec qui un croyant vit, il est chargé d'appeler les gens à adhérer aux valeurs morales approuvées par Allah et de leur rappeler le Jour du Jugement qui s’approche rapidement.

Par conséquent, le croyant n’estime aucun récompense de personne et cherche seulement à accomplir ses obligations de la meilleure manière possible de manière à obtenir l’agrément d’Allah. Le Prophète Hud (psl) a montré une telle vertu morale, en soulignant qu’il n’attendait pas de retour pour avoir appelé sa tribu à adhérer à la morale religieuse.  Ce fait est révélé dans le Coran par ces termes :

Ô mon peuple, je ne vous demande pas de salaire pour cela. Mon salaire n'incombe qu'à Celui qui m'a créé. Ne raisonnez-vous pas ? (Sourate Hud, 51)

 

Il a averti son peuple contre le châtiment

Le Prophète Hud (psl) a averti son peuple de servir Allah seul, et il leur a dit qu’autrement Allah leur ferait subir le châtiment. Cet avertissement du Prophète Hud (psl) est annoncé comme suit dans un verset :

Et rappelle-toi le frère des Aad (Hud) quand il avertit son peuple à Al-Ahqaf - alors qu'avant et après lui, des avertisseurs sont passés - [en disant] : ‘N'adorez qu'Allah. Je crains pour vous le châtiment d'un jour terrible’. 
 (Sourate al-Ahqaf, 21)

En dehors du fait d’avertir son peuple contre le châtiment, le Prophète Hud leur a également rappelé que les choses matérielles de ce monde sont transitoires. Son prêche sur ce sujet à son peuple qui s’amusait avec les bienfaits terrestres est déclaré comme suit dans les versets :

Bâtissez-vous par frivolité sur chaque colline un monument? Et édifiez-vous des châteaux comme si vous deviez demeurer éternellement?(Sourate as-Shouaraa, 128-129)

Ensuite, il a rappelé à son peuple de craindre Allah, d’accomplir les préceptes qu’Il a annoncés, et de ne pas traiter les autres cruellement. Il les a avertis en disant qu’autrement ils subiraient le châtiment en raison de ceci. Cet avertissement du Prophète Hu (psl) est rapporté ainsi dans les versets :

Et quand vous sévissez contre quelqu'un, vous le faites impitoyablement. Craignez Allah donc et obéissez-moi. Craignez Celui Qui vous a pourvus de [toutes les bonnes choses] que vous connaissez, Qui vous a pourvus de bestiaux et d'enfants,  de jardins et de sources.  Je crains pour vous le châtiment d'un Jour terrible. (Sourate as-Shuaraa, 130-135)


 

Le Prophète Hud (psl) a rappelé à son peuple les bienfaits d’Allah

Il est impossible de compter les bienfaits accordés par Allah aux être humains même en faisant une généralisation. (Sourate an-Nahl, 18) Pourtant de nombreuses personnes ne considèrent jamais que c’est Allah l’Omnipotent Qui leur accorde ces bienfaits et qu’ils doivent par conséquent Le remercier. Elles ne pensent pas non plus qu’Allah puisse reprendre ces bénédictions au moment où Il le désire. C’est pour cette raison que les Prophètes ont rappelé à ces gens, à qui ils ont été envoyés, de se tourner  vers Allah, que tout ce qu’ils possèdent était une grâce d’Allah et qu’ils devaient Le remercier. Le Coran révèle comment le Prophète Hud (psl) a rappelé à son peuple de nombreux bienfaits accordés (donnés) par Allah et les a appelés à craindre Allah et à s’abstenir de Sa fureur :

Quoi! Vous vous étonnez qu'un rappel vous vienne de votre Seigneur à travers un homme issu de vous, pour qu'il vous avertisse? Et rappelez-vous quand Il vous a fait succéder au peuple de Noé, et qu'Il accrut votre corps en hauteur (et puissance). Eh bien, rappelez-vous les bienfaits d'Allah afin que vous réussissiez. (Sourate al-Araf, 69)

Le Prophète Hud (psl) a également appelé son people à demander le pardon d’Allah. Il leur a annoncé que s’ils se repentent et cherchent refuge auprès d’Allah, Il augmentera Ses bienfaits sur eux. Le sage message du Prophète Hud (psl) est annoncé dans un verset comme suit :

O mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et qu'il ajoute force à votre force. Et ne vous détournez pas [de Lui] en devenant coupables›.  (Sourate Hud, 52)

 

La résignation du Prophète Hud (psl)

Malgré tous ces avertissements, son peuple s’est opposé au Prophète Hud (psl) et a refusé de suivre le chemin auquel il les avait appelés. Tout comme les incroyants ont fait au cours de l’histoire, ils ont demandé à leur prophète d’accomplir des miracles, en disant qu’autrement ils ne croiraient pas :

Ils dirent : ‘O Hud, tu n'es pas venu à nous avec une preuve, et nous ne sommes pas disposés à abandonner nos divinités sur ta parole, et nous n'avons pas de foi en toi’. (Sourate Hud, 53)

Suite à cela, les versets indiquent que le Prophète Hud (psl) a déclaré qu’il avait désavoué ce qu’ils associaient à Allah et qu’il n’avait pas peur des pièges qu’ils tendront contre lui :

 … Il dit : ‘Je prends Allah à témoin - et vous aussi soyez témoins - qu'en vérité, je désavoue ce que vous associez, en dehors de Lui. Rusez donc tous contre moi et ne me donnez pas de répit.’ (Sourate Hud, 54-55)

En tant que Prophète béni d’Allah, le Prophète Hud (psl) a déclaré que c’est Allah Qui a créé toutes les choses, qu’Il protégerait Ses serviteurs sincères et que pour cette raison il s’était soumis à Lui. Par conséquent, avec une grande détermination de foi, il a exprimé la confiance qu’il avait en Allah, en étant sûr que toutes les diffamations et tous les pièges tendus contre lui seront vains. Les paroles du Prophète Hud (psl) sont rapportées dans le Coran :

Je place ma confiance en Allah, mon Seigneur et le vôtre. Il n'y pas d'être vivant qu'Il ne tienne par son toupet. Mon Seigneur, certes, est sur un droit chemin.(Sourate Hud, 56)

 

Le destin du peuple d’Ad

Malgré les prêches que le Prophète Hud (psl) a faits à son peuple avec un grand effort, ils ont refusé de se conformer aux valeurs morales religieuses et ont persisté dans leur négation.

Comme il est révélé dans les versets, comme c’est le cas pour tous les peuples qui n’obéissent pas à la morale religieuse, Allah a infligé le châtiment sur le peuple d’Ad qui n’a pas obéi à l’appel du Prophète Hud (psl), et leur a infligé des pertes dans ce monde et dans l’au-delà. La fin subie par le peuple d’Ad est révélée dans le Coran comme suit :

Voilà les Aad. Ils avaient nié les signes (enseignements) de leur Seigneur, désobéi à Ses messagers et suivi le commandement de tout tyran entêté. Et ils furent poursuivis, ici-bas, d'une malédiction, ainsi qu'au Jour de la Résurrection. En vérité les Aad n'ont pas cru en leur Seigneur. Que s'éloignent (périssent) les Aad, peuple de Hud ! (Sourate Hud, 59-60)

Et quant aux Aad, ils furent détruits par un vent mugissant et furieux. (Sourate al-Haqqa, 6)
Le châtiment subi par le peuple d’Ad est l’un des sages exemples cités dans le Coran afin que la sévérité du tourment] soit bien comprise  . Comme le Prophète Hud (psl), tous les prophètes bénis ont appelé leur peuple à se conformer aux valeurs morales religieuses. Comme il est valable pour les peuples auxquels ils ont été envoyés, cet appel est également valable pour les gens qui vivent de nos jours. Les faits fondamentaux de la foi et de la morale communiqués par les Prophètes d’Allah doivent constituer les éléments fondamentaux de nos vies aujourd’hui.

C'est à eux Nous avons apporté le Livre, la sagesse et la prophétie. Si ces autres-là n'y croient pas, du moins Nous avons confié ces choses à des gens qui ne les nient pas. Voilà ceux qu'Allah a guidés: suis donc leur direction…. (Sourate al-Anam, 89-90)

Tag(s) : #islam

Partager cet article

Repost 0