Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certes, c'est Dieu qui fait fendre la graine et le noyau : du mort Il fait sortir le vivant, et du vivant, Il fait sortir le mort. Tel est Dieu. Comment donc vous laissez-vous détourner ? (Coran, 6 : 95)

Les termes "graine" (al-habb) et "noyau" (al-nawaa) dans le verset ci-dessus peuvent indiquer la fission de l'atome. En effet, les définitions tirées du dictionnaire à propos du motal-nawaa incluent "noyau, centre, noyau atomique". De plus, l'expression "du mort, Il fait sortir le vivant" peut signifier que Dieu crée de la matière à partir d'une source d'énergie morte. L'expression "du vivant, Il fait sortir le mort" peut faire référence à l'énergie (morte) émergeant de la matière (vivant), étant donné que l'atome est en mouvement. (Dieu sait mieux) En effet, il faut savoir que "vivant", al-hayy, signifie aussi "actif, énergétique". Le "non-vivant", al-mayyit, traduit par "mort" se référerait probablement à l'énergie.

Les scientifiques définissent l'énergie comme étant la capacité d'un système à produire du travail. La matière, composant toutes les choses sur Terre et dans l'Univers, est composée d'atomes et de molécules que l'on peut voir en mouvement grâce au microscope électronique. Au début du 20ème siècle, Albert Einstein (mort en 1955) a élaboré une théorie selon laquelle la matière pouvait être convertie en énergie, suggérant que toutes deux étaient étroitement liées au niveau atomique.213 Ceci correspondrait à l'idée de faire sortir le mort du vivant, telle que décrite ci-dessus, ou en d'autres mots, d'obtenir de l'énergie à partir de la matière, qui est en mouvement lorsque observée au niveau atomique. De plus, youkhridjou traduit par "fait sortir" signifie aussi "apporter, émettre" (comme dans le cas des ondes électriques). Par conséquent, les termes dans ces versets pourraient correspondre aux formes d'énergies obtenues à partir de l'atome. (Dieu sait mieux)

Les scientifiques peuvent aujourd'hui fissionner l'atome en subdivisant son noyau. En s'appuyant sur la théorie d'Einstein, ils obtinrent, dans les années quarante, de l'énergie à partir de la matière grâce à la fission nucléaire, processus de division du noyau atomique. Le mot faaliqou dans la sourate al-An'am, verset 95, traduit par le mot "fendre", fait peut-être référence à la fission dont le dictionnaire donne la définition suivante : le processus de fission (du noyau de l'atome). Lorsque ce processus a lieu, d'énormes quantités d'énergie sont libérées.

Les mots dans la sourate al-An'am, verset 95, renferment une grande sagesse de par leur signification. Le phénomène décrit dans ce verset ressemble fortement à la fission du noyau de l'atome en vue d'obtenir de l'énergie atomique. Par conséquent le verset peut faire référence à la fission nucléaire, processus rendu possible par la technologie du 20ème siècle. (Dieu sait mieux)

Tag(s) : #miracles du coran

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :