Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La perversion aryenne

 
Peu après leur ascension au pouvoir, les Nazis adoptèrent une politique officielle d'eugénisme.
 
Cette politique avait deux objectifs principaux.
 
Le premier était de faire croître le nombre de la race aryenne et de lui permettre la domination du monde.
 
À la lumière du premier objectif de la politique d'eugénisme, les Nazis ont sélectionné des Allemands qu'ils considéraient être les parfaits
représentants de la race aryenne.
 
Ils ont commencé à classifier la race aryenne dans tout le pays, objectif pour lequel des études préliminaires avaient été menées sur les populations du Pérou et du Tibet.
 
Ils ont enregistré les gens selon des caractéristiques telles que le volume du crâne, et la couleur des yeux et des cheveux.
Ils cherchaient avec ces mesures à classifier les gens selon la théorie de l'évolution.
 
Ceux qui présentaient des caractéristiques de la race aryenne étaient envoyés pour une formation spéciale, et élevés à une classe privilégiée.
 
Des mesures incroyables ont été mises en œuvre à la lumière de cette idéologie nazie déformée.
 
Les membres de la SS (Section Spéciale) ont commencé à se marier uniquement avec des femmes bien sélectionnées.
Cela avait atteint des proportions telles, qu'en 1933, 2.000 demandes de mariage avaient été faites en une semaine seulement.
 
Selon les calculs d'Himmler, à ce rythme, toute l'Allemagne deviendrait pure race aryenne dans les 120 années à venir.
Toutefois, l'ampleur du phénomène restée cachée sous la surface était bien plus terrifiante.
 
Un regard sur l'article du Dr. Willibald Hentschel, un théoricien racial nazi, dans le magazine raciste Der Hammer, suffit à révéler à quel point cela était inquiétant :
Rassemblez un millier de femmes allemandes et isolez-les dans un camp. Mettez-les ensemble avec 100 hommes allemands. Si vous construisez un camp avec ces caractéristiques vous obtiendrez 100.000 enfants de race pure. (Dr. Willibald Hentschel,Der Hammer, Berlin, 17 décembre)
Parallèlement à cette politique, des femmes vigoureuses, blondes, et aux yeux bleus considérées comme possédant les caractéristiques aryennes étaient installées dans des camps spéciaux.
 
Les Nazis effectuaient des visites régulières à ces camps, et y jouissaient des relations avec les femmes.
 
Par conséquent, un grand nombre de représentants de la race aryenne ont commencé à apparaître dans les hôpitaux des SS.
À mesure que les premières bases de la politique d'eugénisme étaient en train d'être exécutées avec une telle détermination, le deuxième élément a été actionné ailleurs, dans des endroits que personne ne verrait.
 
La politique raciale des Nazis a été exposée en mars 1935 à Berlin.
 
Le slogan "Peut-on appeler ça une vie ?" au-dessus des photos de gens handicapés dans un hall spécial annonçait au monde la deuxième base de la politique d'eugénisme.
 
Dans un film de propagande réalisé en 1937, et en parallèle à la logique de l'idée de sélection naturelle de Darwin, l'idée diffusée était que les handicapés de la société devaient être éradiqués :
"Les faibles créatures de la nature sont inévitablement éliminées.
 
Ces dernières années, nous avons épouvantablement empêché les lois de la sélection naturelle de travailler !
 
Non seulement nous avons supporté les formes de vies inférieures, mais nous avons également encouragé leur diffusion. Ceci est ce à quoi ressemble la progéniture de ces individus malades.
 
D'un autre côté, les personnes en bonne santé, vivent dans des cabanes mal construites dans des rues sombres. De magnifiques palaces ont été construits pour les retardés mentaux et les fous aliénés. Mais ces gens étaient incapables
d'apercevoir la beauté qui les entourait.
 
Le peuple allemand est largement inconscient des résultats de cette politique de pourriture sociale. Il ignore l'atmosphère triste des endroits pleins de milliers de ces imbéciles 'constamment grimaçant', qui ont besoin de nourriture et de soins et qui sont inférieurs à n'importe quelle autre espèce animale.
 
Notre société a marqué une croissance de 50% ces 70 dernières années, mais le nombre des malades génétiques a
augmenté de 450% ! Si cela continue, dans 50 ans il y aura un retardé pour 4 en bonne santé. Des ténèbres sans fin envelopperaient notre nation. Cette malédiction éternelle se répandrait sur notre race supérieure, qui plongerait la tête la première vers sa propre catastrophe !"
En conséquence de cette paranoïa, les handicapés mentaux, les infirmes, les aveugles de naissance et ceux avec des maladies génétiquement transmises de la société allemande furent rassemblés et envoyés vers des "centres de stérilisation" spéciaux.
 
Ces gens étaient considérés comme étant des parasites qui nuisaient à la pureté raciale et au progrès évolutionniste de la race allemande.
Ils seraient bientôt exterminés !
 
Dans un autre film de propagande, les juifs étaient sélectionnés ciblés, et comparés à des rats qui répandaient la maladie à travers la société et qui consommaient constamment ses ressources :
"Les rats entraînent la destruction en consommant les ressources de la société partout où ils apparaissent. Ils répandent ainsi la maladie : peste, lèpre, typhus, choléra, dysenterie et autres… Ils rôdent astucieusement, épouvantablement, et impitoyablement en grands groupes. Ils représentent un groupe à la fois traître et astucieux dans le monde animal. C'est ce que les juifs sont par rapport aux êtres humains !"
Initialement, les Nazis éliminèrent quiconque ils considéraient comme étant de race inférieure à la société allemande.
 
Ces gens devinrent la proie d'une pauvreté pire que ce qui a été vu dans l'histoire humaine jusqu'à aujourd'hui.
 
Chaque jour, de grands nombres parmi eux mouraient sur les routes, dans les rues, ou sur les trottoirs.
 
L'idéologie païenne était à l'origine de ces terribles meurtres perpétrés par les Nazis.
 
Pour justifier la culture perverse qu'ils avaient été capables de ressusciter après plusieurs centaines d'années, ils ont trouvé de très nombreux supports dans la théorie raciste de Darwin.
 
L'hostilité des Nazis envers les juifs était une expression de leur inimitié envers toutes les religions monothéistes.
 
Ils nourrissaient une grande haine envers tous les prophètes, le Prophète Jésus (psl) ainsi que le Christianisme, et ont clairement démontré cette hostilité partout où ils ont accédé au pouvoir.
 
Les festivals considérés sacrés par les chrétiens ont été interdis, Mein Kampf de Hitler a été déclaré texte sacré à la place de la Bible, et les serments étaient faits au nom du soleil et de la lumière.
 
L'article 30 des statuts de l'église allemande imposé de force par les Nazis déclare : La croix chrétienne sera enlevée de toutes les églises et les cathédrales et remplacée par la svastika (croix gammée), symbole immortel des Allemands.
 
En plus de cette mesure, les lieux de culte ont été détruits, les écoles religieuses fermées, et des membres éminents du clergé du pays envoyés dans les camps de concentration et emprisonnés.
 
La plupart de ces gens ont été tués par des méthodes illégales.
 
La croyance païenne et la nature barbare des Nazis étaient les conséquences inévitables issues l'une de l'autre.
 
Car les religions païennes contiennent tous les types de dégénérescence morale.
 
D'autre part, l'éthique des religions monothéistes, enseigne une moralité haute et noble.
 
Des comportements tels que la cruauté, le massacre, et la corruption sont des péchés complètement condamnables et interdits aussi bien
en Islam, que dans le Judaïsme et dans le Christianisme, les autres religions monothéistes qui ont été corrompues au fil du temps.
 
Dans le Coran, Dieu appelle les gens à la justice, à la compassion et à l'humanisme.
 
Il maudit le cruel, l'injuste et l'arrogant.
 
Comme il est révélé dans le verset 205 de la deuxième sourate, "Dieu n'aime pas la corruption".

Les machines de la mort
 
Les Nazis ont développé d'effroyables méthodes pour exécuter leurs massacres.
 
Les malades étaient chargés dans un bus spécialement conçu et emmenés pour une "courte excursion".
 
Les fenêtres étaient noircies pour empêcher quiconque de voir ce qui se passait à l'intérieur. Les bus étaient conçus de façon à ce que les gaz d'échappement soient aspirés vers l'intérieur.
 
Ces petits tours dans la ville se terminaient inévitablement au cimetière.
 
Les maisons de la mort, connues sous le nom de centres de stérilisation, furent bientôt construites dans des endroits tels que Hadamar,
Brandenburg, Grafeneck, Hartheim et Sonnenstein.
 
D'innombrables malades - femmes, enfants et vieilles personnes - expédiés dans ces centres étaient soit éliminés par une injection fatale, soit gazés en petits groupes.
 
Leurs corps étaient brûlés dans les crématoires de ces centres.
 
Les cheminées constamment fumantes de ces fours crématoires avaient permis aux populations avoisinantes de se rendre compte de cette terrible vérité.
 
Les familles des victimes recevaient des lettres de condoléances avec des noms de faux médecins et de fausses signatures, mentionnant mensongèrement que la personne concernée était décédée d'une maladie fatale.
 
Peu de temps après, les centres de stérilisation commencèrent à être utilisés pour un objectif encore plus funeste.
 
Les médecins nazis exerçaient d'effroyables expériences sur les malheureux qui étaient envoyés vers ces centres.
 
Les Nazis, complètement dépourvus de sentiments prescrits par les valeurs morales religieuses tels que l'amour, l'affection, la compassion, ou la sympathie, commettaient des actes de barbarie dont l'humanité n'avait jamais témoigné jusque-là.
 
Ils utilisaient les gens en tant que matière expérimentale vivante pour des tests dégoûtants pour le bien-être de la soi-disant race aryenne.
 
Par exemple, des personnes malades étaient forcées à revêtir l'équipement de vol pour déterminer le genre de problèmes auxquels les pilotes allemands pourraient être confrontés à de très hautes altitudes, et les effets qu'ils pourraient subir en s'éjectant de l'avion avec un
parachute.
 
On leur attachait ensuite une ceinture de parachute et on les plaçait dans une chambre de pression, pour les soumettre à de hautes pressions jusqu'à rupture de leurs organes internes.
 
Dans une autre expérience, ils testaient combien de temps un pilote pouvait survivre après un atterrissage dans l'océan arctique.
 
Des personnes malades en vêtements de pilotes étaient plongées dans des bains de glace pour mesurer combien de temps ils pouvaient résister avant de mourir.
 
Les plus terrifiantes de ces expériences inhumaines étaient dirigées par Josef Mengele, le docteur notoire des camps de concentration d'Auschwitz.
 
Infâme pour ses expériences sur les enfants, et particulièrement sur les jumeaux, Mengele a procédé à l'extraction des glandes
lymphatiques de vingt enfants au cours de sa première expérience.
 
On a ensuite injecté la tuberculose aux enfants pour observer les résultats.
 
Aucun d'entre eux n'a survécu.
 
Une des phases de ces expériences barbares destinées à peupler le monde avec des gens possédant des caractéristiques aryennes concernait la couleur des yeux.
 
Pour cette phase, Mengele a sélectionné des enfants avec des yeux marronsau cours de sa visite matinale à Auschwitz.
Son objectif était de transformer la couleur de leurs yeux en bleu en leur injectant différents fluides.
 
Toutes les victimes ont souffert de terribles douleurs et étaient définitivement aveuglées. Cette pratique en a amené certaines jusqu'à la mort.
 
Les cris de victimes innocentes pouvaient être entendus même dans les coins les plus reculés des camps de stérilisation.
Par contre, il faut savoir que ces gens malfaisants qui ont commis toutes ces atrocités recevront le juste châtiment pour ce qu'ils ont fait.
Dans un verset du Coran, Dieu décrit le sort réservé dans l'au-delà à ceux qui oppriment les autres :
 
Il n'y a de voie [de recours] que contre ceux qui lèsent les gens et commettent des abus, contrairement au droit, sur la terre : ceux-là auront un châtiment douloureux. (Coran, 42 : 42)
 
La deuxième guerre mondiale
 
Au 1er septembre 1939, les armées allemandes envahirent la Pologne.
 
Elles allaient plus tard attaquer l'ensemble du continent européen, l'Union soviétique, et l'Afrique du Nord.
 
Il y avait deux objectifs derrière ces invasions : créer des endroits habitables pour les représentants de la race aryenne, et éliminer les non
Aryens.
 
Hitler voulait effacer toutes les grandes cités de la carte.
 
Il a en fait tiré sa stratégie de guerre de cultures très anciennes.
 
Au temps des tribus barbares, il y avait une règle de guerre très importante: dès que l'ennemi était vaincu, ou que son armée était défaite, la raison même de son existence devait être éliminée. La seule façon de le faire était de détruire tout ce qui lui appartenait.
 
Tuer et verser du sang était considéré comme un devoir sacré parmi ces tribus, qui vivaient dans un état de guerre permanent.
Même Rome, considérée comme l'état le plus civilisé du monde païen, était un endroit où des êtres humains étaient déchiquetés par des animaux sauvages, et forcés à se battre à mort dans les arènes.
 
Toutefois, aux environs de la même époque, un autre état a dépassé de loin tout cela dans son exécution des pratiques barbares.
 
Sparte, qui a été fondée aux environs du 8ème siècle avant J.C., était le premier état fasciste de l'histoire.
 
La vie des enfants forts et en bonne santé était dédiée à l'état, par contre, un autre sort était réservé au bébés malades : la mort…
 
Les seules chansons qu'on enseignait aux enfants et qu'il était permis de chanter, tournaient toutes autour du sujet de la guerre et de la violence.
 
Jusqu'à un certain âge, leur seul devoir était de renforcer leur force physique au moyen d'exercices physiques, pour devenir forts, et apprendre l'art de la guerre.
 
Le seul objectif derrière cet entraînement était de les transformer en de véritables machines à tuer.
 
Des siècles plus tard, l'Allemagne et l'Italie fascistes, inspirées par leur philosophie de violence, allaient laver les jeunes cerveaux exactement de la même manière, produisant ainsi des machines à tuer dès le plus jeune âge des enfants.
Le philosophe grec Platon, était l'un de ceux qui firent les commentaires les plus détaillés sur Sparte.
 
Il était vraiment impressionné par le régime fasciste de Sparte, et il le décrit dans ses livres comme étant un état modèle.
Ces régimes oppresseurs reçurent ainsi leur première source d'inspiration.
 
Platon défendait avec sang-froid le meurtre des bébés à Sparte, et était le premier partisan théorique du concept d'eugénisme.
 
La pensée tordue de Platon qui considérait l'être humain comme une espèce animale que l'on pouvait faire évoluer en l'accouplant les uns avec les autres est entrée sur la scène mondiale avec le darwinisme du 19ème siècle. Elle a été ensuite mise en application par les Nazis au 20ème siècle.
 
Par le moyen de cette pensée et de ces pratiques, Platon et les Spartiates révélèrent les caractéristiques fondamentales du fascisme : une mentalité qui considère les êtres humains comme une espèce animale, une mentalité de racisme fanatique, d'éloge de la guerre et du conflit…
 
Hitler établit sa stratégie de guerre par admiration des tribus païennes barbares, et sur l'esprit fasciste de Sparte en particulier.
 
Cruauté et destruction de masse…
 
Hitler lui-même décrit Sparte comme étant l'état qui a la race la plus pure de l'histoire.
 
"L'ancienne Rome, dit-il, était la plus puissante de l'histoire. Si nous pouvons construire une synthèse d'Athènes, de Rome et de Sparte, notre
état durera pour l'éternité !"
 
C'est pour ces raisons que la seconde guerre mondiale, provoquée par les Allemands qui occupèrent la Pologne, ciblait particulièrement les civils innocents.
 
Les armées allemandes ont détruit toutes les cités qu'elles ont rencontrées.
 
Elles exterminèrent les juifs, les Slaves, les Polonais et les tziganes. 
Les forces aériennes allemandes n'ont laissé aucune pierre debout dans les cités qu'elles ont bombardées.
 
Le résultat de l'idéologie d'Hitler était de 55 millions de morts… En résumé, le nazisme a infligé guerres et corruption au monde. Néanmoins,
Dieu ordonne à l'homme de faire prévaloir la paix dans le monde. Ceux qui font du bien et évitent la corruption sont gratifiés de bonnes nouvelles :
 
Cette demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant,
l'heureuse fin appartient aux pieux. (Coran 28 : 83)
 
Benito Mussolini
 
L'Allemagne n'était pas le seul pays à sombrer dans l'idéologie fasciste.
 
Pratiquement en même temps, une philosophie de violence similaire s'est emparée du pouvoir en Italie.
 
Le parti avait un emblème païen : un paquet de bâtons attachés autour d'un axe.
 
Le chef du parti était Benito Mussolini.
 
Après la première guerre mondiale, l'Italie s'était retrouvée dans une terrible pauvreté. Plus de 600.000 personnes sont mortes à cause de la
guerre, et un demi million devint infirme.
 
La dépression économique et le chômage régnaient dans le pays.
 
Une grande partie de la population était formée de veuves et d'orphelins.
 
La guerre avait énormément coûté aux Italiens, mais ils n'avaient atteint que quelques-uns de leurs objectifs.
 
Comme pour la plupart des peuples épuisés par la guerre, les Italiens étaient avides de victoires glorieuses et de jours de splendeur.
 
Les gloires de l'ancienne Rome étaient rappelées avec nostalgie et le pays réclamait toujours ses droits aux anciens territoires romains.
 
De la même manière que l'Allemagne nazie s'inspirait de la culture païenne du passé, l'Italie vivait également de ses rêves.
Profitant de l'opportunité de la tension sociale, et de la recherche d'un système en Italie après la fin de la première guerre mondiale,
Mussolini a rassemblé autour de lui des anciens soldats, des chômeurs et des étudiants radicaux.
 
Il organisa ses partisans en milices paramilitaires connus sous le nom de "Chemises noires".
 
Les chemises noires étaient cruelles et agressives.
 
Elles commencèrent à organiser des attaques de rue contre des groupes qu'elles considéraient comme étant leurs rivaux. 
Avec leurs saluts, chansons, uniformes, slogans, et marches officielles de style romain, elles provoquèrent une fureur émotionnelle parmi la
population ignorante et désespérée.
 
Au 29 octobre 1922, 50.000 militants fascistes sont entrés dans Rome.
 
Réalisant que la résistance face à une telle force était inutile, le roi chargea Mussolini de former un nouveau gouvernement.
Peu de temps après, Mussolini s'est débarrassé de tous les partis politiques.
 
Certains chefs d'opposition ont été exilés, d'autres emprisonnés.
 
Mussolini était considéré par les fascistes comme un être supérieur élu, avec des capacités et des vocations spéciales.
 
Le service de propagande officiel de Mussolini dictait à la presse quelles photos devaient être publiées, quand, sur quelle page, et de quelle
taille.
 
"Il Duce" était dépeint par de magnifiques images, comme un puissant commandant, travaillant à la moisson, s'adressant à de jeunes
fascistes, ou faisant de la politique…
 
Dans toutes ces publications, Mussolini était décrit comme l'homme qui s'y connaissait le plus dans tous les domaines.
 
Les pages des journaux étaient pleines de ses photos, tantôt dans l'avion, tantôt prenant des photos, nageant ou skiant dans les Alpes.
 
Le leader de l'idéologie fasciste était littéralement transformé en idole.
 
En 1935, Mussolini envahit l'Abyssinie (l'Ethiopie) sans même déclarer la guerre. Il considéra cette conquête comme nécessaire pour réaliser ses idéaux.
 
Le 2 octobre 1935, des forces italiennes entièrement équipées attaquèrent des points stratégiques dans le pays.
 
L'utilisation du gaz moutarde toxique dans des zones peuplées causa de terribles pertes en vies humaines.
 
La population paisible, sous le règne du Roi Haile Selassie, était incapable de résister aux machines de guerre modernes, avec leurs armes rudimentaires.
 
Le résultat était un massacre total.
 
Toutefois, malgré toute sa force militaire, Mussolini subit la défaite avec la deuxième guerre mondiale.
 
Mussolini ainsi que ses administrateurs supérieurs furent pendus.
 
Un autre pays frappé par le fascisme était l'Espagne.
 
Les armées du général Franco, supportées par Hitler et Mussolini, se sont emparées du pouvoir après une longue et impitoyable guerre contre les communistes, leurs opposants.
 
Francisco Franco instaura un régime encore plus répressif et gouverna le pays avec une main de fer jusqu'en 1975.
 
Il assassina des centaines de milliers de ses propres concitoyens, sans épargner les vieillards, les femmes ou les enfants.
Franco traîna l'Espagne dans une guerre civile jusqu'en 1936.
 
Le frère affronta son propre frère, et le père son fils.
 
Durant la guerre civile une moyenne de 500 personnes mourrait chaque jour.
 
La violence, les massacres, la torture en masse, et les tueries inhumaines n'ont jamais cessé.
 
La guerre civile en Espagne a laissé quelques 600.000 morts dans son sillage.
 
Hitler et Mussolini ont juste utilisé l'Espagne comme laboratoire, comme terrain de test pour leurs armes et leurs troupes.
L'exemple le plus frappant de cela, était un village que Franco avait prêté à Hitler pour son assistance.
 
Le matin du 5 mai 1937, la population de la ville de Guernica a été anéantie par une flotte de bombardiers géants produits par la technologie
nazie.
 
La petite ville a été abandonnée par Franco en faveur des Nazis pour qu'ils puissent y tester leurs avions.
 
Les fascistes du tiers-monde
 
Le fascisme subit une lourde défaite au cours de la deuxième guerre mondiale.
 
La guerre a vaincu l'alliance entre l'Allemagne nazie, l'Italie fasciste, et le fascisme japonais et les régimes fascistes des trois pays ont été éliminés.
 
Hitler s'est suicidé, Mussolini a été pendu par ses propres concitoyens, et le gouvernement japonais s'est dissous de lui-même.
 
Le fascisme se développa durant la première moitié du 20ème siècle, mais s'effondra avant la moitié du siècle.
 
Toutefois, cet effondrement ne signifie pas que le fascisme a été entièrement éradiqué de la surface du globe.
 
Après la deuxième guerre mondiale, le fascisme a commencé à ressurgir de nouveau dans les pays du tiers-monde.
 
Les dictateurs et les juntes qui se sont emparés du pouvoir en Amérique latine et en Afrique avaient en principe la même idéologie fasciste.
 
Le dictateur chilien Pinochet, qui organisa un coup d'état sanglant contre Allende, le chef de l'état à l'époque, en 1973, a transformé le pays en une mer de sang.
 
Durant la junte militaire en Argentine, des milliers d'opposants au régime ont disparu. Il est apparu par la suite que plus de 2.000 prisonniers politiques avaient été chargés dans des avions et jetés dans la mer d'une hauteur de milliers de mètres au bord des côtes argentines.
 
La sauvagerie vécue au Guatemala était terrifiante. Le régime fasciste qui, en 1954, a renversé Jacobo Arbenz, le premier et le seul président élu, transforma le pays en un champ de bataille durant les années 60 et 70.
 
Les régimes fascistes qui s'étaient emparés du pouvoir ont perpétré de terribles massacres dans des pays d'Amérique latine, comme le
Salvador, le Nicaragua, le Honduras, et le Paraguay.
 
Des gouvernements similaires fascistes restrent plusieurs années au pouvoir dans des pays africains tels que le Zaïre, l'Ouganda, et l'Afrique du Sud.
 
Le régime de l'Afrique du Sud avait une idéologie profondément raciste rappelant l'Allemagne nazie.
 
Les noirs, habitants natifs du pays représentant la majorité de la population, ont été exploités pendant des décennies par la minorité blanche au pouvoir.
 
Tous ces exemples montrent quelles terribles conséquences peut produire le pouvoir entre les mains de despotes. Dieu fait référence à de telles personnes dans le Coran :
 
Dès qu'il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Dieu n'aime pas le désordre. (Coran 2 : 205)
 
Contrairement à ce que l'on croit, la défaite subie par l'idéologie fasciste durant la deuxième guerre mondiale n'a pas totalement détruit cette idéologie.
 
Il est vrai que les représentants les plus proéminents du fascisme ont été rayés de la scène, mais le paganisme, le darwinisme, la violence et le racisme, ainsi que les fondations du fascisme, sont toujours présents.
 
Par conséquent, les partis racistes et les néo-Nazis ont recommencé à être influents en Europe, particulièrement en Allemagne.
 
Le néo-nazisme et les partis racistes
 
Un mouvement terrifiant est apparu durant les années 70.
 
La caractéristique principale de ce mouvement "skinhead" était les attaques perpétrées par des gangs de rue contre des immigrants, des étrangers et des pauvres du voisinage.
 
Dans les années qui suivirent, la plupart des skinheads se sont tournés vers le racisme et ont initié des actions racistes en tant que partisans du nazisme.
 
Les néo-Nazis sont au nombre de 70.000 environ et ils sont actifs dans 33 pays et sur les 5 continents.
 
Ces jeunes gens âgés entre 13 et 25 ans ayant la nostalgie du nazisme, se composent généralement de délinquants, de drogués et de chômeurs.
 
Ils peuvent être instantanément reconnus par les symboles nazis sur leurs vêtements, leurs crânes rasés et leurs tatouages.
Ces tatouages signifient généralement l'hostilité envers les autres races.
 
Ils font les louanges d'Hitler dans leurs slogans, conversations et chansons, et prétendent être dédiés à réaliser son rêve : un monde gouverné par la race aryenne.
 
La violence, la haine, l'intimidation, les menaces, et la destruction sont d'autres caractéristiques des néo-Nazis.
 
Ceux qui infligent le plus grand mal sont considérés être des héros.
 
Les néo-Nazis sont la représentation radicale du mouvement raciste en Europe.
 
On peut les décrire comme étant à la pointe de l'axe fasciste.
 
Toutefois, cet axe a aussi une poignée, et ces gens représentent un spectre social et politique plus large que les néo-Nazis.
 
Les activités des néo-Nazis reflètent en fait les attitudes racistes qui se renforcent de plus en plus en Europe.
 
Le fait que beaucoup de gens en Europe soient des racistes cachés imaginant que leur race est supérieure aux autres apporte un soutien
couvert aux néo-Nazis.
 
Selon une recherche menée en 1997, le potentiel des racistes en Europe a été estimé à environ 33%.
 
Ce niveau est encore plus élevé en Belgique, en France, et en Autriche en particulier.
 
Le pourcentage de ceux qui se décrivent comme "complètement" ou "très racistes" est aux alentours de 55% en Belgique, 48% en France, et 42% en Autriche.
 
Pour l'Allemagne, il atteint les 34%.
 
De nos jours, chaque fois que les organisations fascistes sont mentionnées, la majorité des gens pensent d'abord aux néo-Nazis allemands. Toutefois, la réalité est qu'il y a encore beaucoup plus d'autres groupes sous la houlette du racisme.
 
Il y a de nombreux groupes fascistes aux États-unis, et en théorie, ceux-là occupent une position plus importante que les néo-Nazis allemands.
 
Ces groupes utilisent généralement le slogan de la "suprématie blanche".
 
Plus intéressant encore, ils avancent cela plutôt comme une doctrine philosophique et scientifique, et non comme une forme d'hostilité envers les étrangers causée par les problèmes économiques.
 
Différentes organisations fascistes, comme le Ku Klux Klan, le Parti Nazi Américain, le mouvement de la nation aryenne, et l'Alliance
Nationale défendent tous la suprématie blanche.
 
L'objectif de ces groupes, qui sont très actifs sur Internet, est de propager la doctrine d'une vision raciste du monde et de la diffuser aussi largement que possible.
 
Le racisme fasciste, né de la renaissance de la culture païenne durant le 19ème siècle, et de la théorie de l'évolution de Darwin, est toujours en croissance au 21ème siècle, et se base exactement sur les mêmes fondations.
 
Comme nous l'avons clairement vu dans cet article, le fascisme est une idéologie qui a provoqué une terrible destruction dans l'histoire.
 
Il est responsable de la mort et de la torture de millions de personnes, ainsi que de la tragédie de la deuxième guerre mondiale, simplement à cause de leur race. Partout où il est apparu, il chercha à éliminer toutes les valeurs en créant une "société de peur".
 
Aujourd'hui, il se manifeste en tant que régime étendu en particulier en Amérique latine et en Afrique, et en tant que tendances racistes et organisations néo-nazies de plus en plus répandues dans le monde occidental.
 
La culture fasciste est également en train de se répandre dans les rues dans plusieurs autres pays, et crée des groupes barbares qui se délectent dans la violence et l'effusion de sang.
 
Une lutte intellectuelle mondiale contre le fascisme est par conséquent essentielle. Si l'on veut éliminer le fascisme, alors il faut d'abord vaincre le paganisme ainsi que des mythes tels que le concept darwiniste du "conflit" et le racisme darwiniste dans la sphère intellectuelle.
 
Pour réussir cela, il faut enseigner aux gens et propager largement le concept des valeurs morales principales comme l'amour, l'affection, la compassion, la modestie, la tolérance, et la justice.
 
Le Coran est la source de toutes ces valeurs.
 
Tandis que le fascisme incite à la guerre, à la violence, à l'effusion de sang, et au racisme, les valeurs morales du Coran ordonnées par Dieu représentent les fondements d'un monde de paix et de sécurité.
 
Une société moulée dans ces valeurs, ne permettra jamais l'émergence du fascisme, ni de son équivalent "rouge" : le communisme.
 
La Turquie en est un excellent exemple.
 
Tous les efforts d'exportation des idéologies fascistes et communistes en Turquie ont fini en échec, et le pays a totalement tenu à distance ces deux idéologies totalitaristes.
 
La raison la plus importante à cela sont les valeurs morales fondamentales inculquées en Turquie par l'Islam.
 
En fait, la Turquie, en tant que représentante de ces valeurs et héritière de l'Empire ottoman, pourrait représenter un modèle qui arrêterait la propagation du fascisme à travers le monde.
 
Le rétablissement de la paix et de la sécurité, comme l'ont fait autrefois les Ottomans dans plusieurs régions du monde souffrant de la violence fasciste, peut être seulement atteint dans un pays qui croit aux valeurs religieuses et qui établit une politique s'en inspirant.
 
Nous souhaitons que cela arrive, et que les dirigeants auxquels le verset fait référence comme étant"… des gens vertueux qui interdisent la corruption sur terre" (Coran 11 :116) éliminent le fléau du fascisme une fois pour toute au 21ème siècle.
Tag(s) : #les desastres du darwinisme cause a l humanitee

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :