Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La terrible ignorance de Richard Dawkins, complètement paniqué et en alerte depuis la révélation dans l’Atlas de la Création de centaines de preuves remettant en question la théorie de l’évolution, est maintenant partagée par le quotidien turc Hürriyet. Le journal fait autant preuve d’ignorance que Dawkins qui, sur son site web, s’imaginant avoir fait une grande découverte, tente de faire passer pour une erreur un insecte présenté dans l’Atlas de la création alors qu’il s’agit d’une maquette.
 
La maquette de l’insecte représenté dans l’Atlas de la Création est celle d’un organisme encore existant aujourd’hui et dont des fossiles remontant à des millions d’années ont été découverts. Qu’il s’agisse d’une maquette ou non n’y change rien. Ce qui importe avant tout c’est que cet insecte existait il y a des millions d’années et qu’il existe aujourd’hui encore, sous la même forme. 


Des spécimens momifiés de nombreuses formes de vie existant encore aujourd'hui sont épinglés et ainsi exposés dans plusieurs lieux. Cela n'indique pas que ces organismes ne sont pas vivants ; bien au contraire, ces modèles témoignent en tant qu'exemples de ces organismes vivants.


Le fossile que cet ambre renferme est authentique. Il s’agit d’un trichoptère (mouche caddis, caddisfly en anglais) de 25 millions d’années dans un ambre dominicain. Une photo, tout autant qu’une maquette, suffit à appuyer le fait que la créature en question existe encore aujourd’hui. Le fait que ce spécimen soit encore vivant et qu’il soit resté inchangé depuis des millions d’années prime avant tout et prouve une fois de plus que l’évolution n’a aucune valeur.
 
En outre, Dawkins, qui cherche à “donner l’impression d’accorder de l’importance aux détails” et le journal Hürriyet ignorent le fait qu’un spécimen de cette créature toujours existante est exposé depuis longtemps sur le site web du Musée de la Création. Donc, n’importe qui aujourd’hui peut inspecter la photo d’un trichoptère (mouche caddis) actuel en cliquant sur le lien http://www.museedelacreation.com/fossiles/fosil.php?Id=162, alors que Dawkins et Hürriyet s’adonnent à de la spéculation.
 

 









TRICHOPTERE, MOUCHE DES FRUITS AUX AILES SOMBRES

Age: 
25 millions d’années

Localisation:

République Dominicaine


Notons par ailleurs qu’à aucun moment Richard Dawkins ne pose la question de savoir si oui ou non le trichoptère existe encore aujourd’hui, ni ne fait de commentaires sur la question. Il se contente de débattre sur la nature de la photo dans l’Atlas de la Création. Dawkins n’a naturellement rien à dire sur le fait que le trichoptère existe encore aujourd’hui et qu’il n’a subi aucun changement depuis des millions d’années.
 
Dawkins n’a rien à ajouter non plus en ce qui concerne les centaines de fossiles vivants disponibles dans l’Atlas de la Création. Comme chez Dawkins, un profond silence règne parmi les évolutionnistes qui ne savent que balbutier devant la force de ces preuves fossiles. Dawkins préfère garder le silence plutôt qu’admettre qu’il n’est pas capable d’expliquer, ni de contrer les arguments anéantissant l’évolution.
 
Dawkins a en fin de compte réussi à pister la photo d’une maquette dans l’Atlas de la Création, dont les 3 volumes et les 2300 pages rassemblent des centaines de fossiles vivants réfutant une fois pour toute l’évolution et il essaie maintenant d’y voir une erreur. Les évolutionnistes sont incapables d’avaler le fait qu’il n’y a aucune erreur dans le livre prouvant que des organismes datant de millions d’années existent encore. La tentative vaine de Dawkins montre simplement à quel point l’Atlas de la Création est précis et efficace. L’Atlas de la Création est l’outil qui mènera l’évolution vers la ruine totale.
Tag(s) : #la chute du darwinisme et la creation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :