Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toute âme goûtera la mort. Nous vous éprouvons par le mal et par le bien à titre de tentation, et c’est à Nous que vous ferez retour. (Sourate al-Anbiya, 35) La mort, dont il est certain qu'elle arrivera à chacun d'entre nous, est un fait très important dans la vie. Nous ne pouvons jamais savoir exactement ce que nous vivrons dans une heure ou même à l'instant suivant. Cela étant le cas, il est évident de savoir combien ce serait une erreur de planifier notre vie en fonction des événements qui peuvent ne jamais se produire. La mort, d'autre part, est la seule chose qui est certaine d'arriver. Seule la reconnaissance de cette vérité de base nous fait comprendre que nous devons fonder notre vie selon elle. La mort est aussi une partie d'une épreuve de l'homme. Allah nous informe dans le Coran qu'Il a créé la mort et la vie pour éprouver l'homme : Celui Qui a créé la mort et la vie pour vous éprouver et connaître ceux d’entre vous qui se conduisent le mieux. C’est Lui le Tout-Puissant, le Tout-Clément (Sourate al-Mulk, 2) La mort est simplement la fin du monde d’ici-bas et donc la fin de l'épreuve et le début de la prochaine vie. Pour cette raison, les croyants n'ont pas peur de la mort. La pensée de la mort ne les afflige pas, parce que, chaque instant de leur vie est consacré à la poursuite de bonnes actions comme une préparation pour l'au-delà. Pour les incroyants, cependant, la crainte provoque une grande détresse, parce qu'ils considèrent cela comme une annihilation complète. Ainsi, ils évitent de penser à la mort et ils ne laissent même pas cette pensée passer dans leur esprit et ils s'échappent de la mort en l’occultant. Mais il est futile. Aucune âme ne peut échapper à la mort lorsque son heure prédéterminée est arrivée. Cela est souligné comme suit dans un verset : Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dissimulés dans des tours inexpugnables !... (Sourate an-Nisa', 78) Eviter de penser à la mort c’est fuir la vérité. Comme la mort atteindra finalement l'homme tôt ou tard, il est judicieux de se conduire avec un esprit animé par la pensée de la mort. C'est la disposition rationnelle à laquelle les croyants se conforment. Jusqu'à ce que la mort les rencontre, ils s'engagent dans des bonnes actions, comme Allah nous l’ordonne dans le Coran : Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te parvienne la certitude !(la mort). (Sourate al-Hijr, 99) Penser à la mort renforce l'esprit et la volonté. Ça empêche l'âme inférieure de s'égarer, en étant attiré par les fausses tentations de ce monde. Cela lui insuffle, avec résolution et détermination, d'éviter toutes les formes de comportement déplaisant à Allah.  C'est pour cette raison que le croyant doit souvent penser à la mort, n'oubliant jamais que toutes les personnes, y compris lui-même, mourra un jour. Dans le Coran, nous apprenons ce qui arrive vraiment à quelqu’un qui meurt et ce que cette personne éprouve et ressent. Quand nous voyons quelqu'un mourir, nous observons seulement "sa mort biologique". La vérité est que, cependant, la personne mourante, bien qu'elle soit dans une dimension totalement différente, fait face aux anges de la mort. Si cette personne est une incroyante, sa mort lui cause une grande douleur. Les anges de la mort, après l'extraction de son âme, la battent et la tourmente. Le traumatisme d'un incroyant est décrit comme suit : ... Ah ! Si tu voyais ces imposteurs dans les affres de la mort, au moment où les anges, les mains tendues vers eux, les presseront de rendre l’âme, en leur disant : "Aujourd’hui, vous allez subir un supplice humiliant pour n’avoir pas dit la vérité sur Allah et pour avoir traité Ses versets avec hauteur !" (Sourate al-An’am, 93) Qu’adviendra-t-il d’eux lorsque les anges, venant recueillir leurs âmes, les frapperont au visage et sur le dos? Il en sera ainsi parce qu’ils auront suivi ce qui déplaît à Allah et détesté ce qui Lui plaît. Allah frappera donc de nullité leurs œuvres. (Sourate Muhammad, 27-28) La mort promet une grande joie et bonheur pour les croyants. Contrairement aux incroyants, dont les âmes leur sont arrachées violemment, l'âme des croyants est extraite en douceur. (Sourate an-Naziate : 2) Cette expérience est semblable au cas de l'âme dans le sommeil, qui laisse le corps et se déplace dans une autre dimension (Sourate az-Zumar : 42). Dans les versets, il est dit concernant les croyants : Et c’est aux jardins d’éden, sous lesquels coulent des rivières, qu’ils auront accès, et c’est là où tous leurs désirs seront satisfaits, car c’est ainsi qu'Allah récompense ceux qui Le craignent, et auxquels les anges de la mort, quand ils viendront les cueillir en état de pureté, diront : "Que la paix soit avec vous ! Entrez au paradis en récompense des bonnes actions que vous avez accomplies !"(Sourate an-Nahl, 31-32)

Tag(s) : #islam

Partager cet article

Repost 0