Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En effet, cette "mesure" mentionnée dans le verset fait appel à certaines caractéristiques de la pluie. Le premier des paramètres relatifs à la pluie est sa vitesse de descente. L'altitude minimale des nuages de pluie est de 1.200 mètres.  Lorsqu'un objet est lâché d'une hauteur de 1.200 mètres, ayant la même taille et le même poids qu'une goutte de pluie, l'accélération constante due à la chute le fait frapper le sol à la vitesse de 558 km/h. Pourtant, la vitesse moyenne des gouttes de pluie, lorsqu'elles touchent le sol, est comprise entre 8 et 10 km/h.  Si la pluie tombait justement de la même manière, toutes les terres seraient détruites, nous ne pourrions pas marcher dans les rues sans nous protéger. 

L'explication à cela est que la goutte de pluie a une forme spéciale, qui accroît l'effet de friction dû à l'atmosphère et qui contribue à ralentir sa chute. Un simple coup d'œil porté sur les chiffres ci-dessous suffit à comprendre le désastre qui nous frapperait lors de chaque averse si les gouttes avaient une forme différente, ou si l'atmosphère ne produisait pas d'effet de frottement.

Une autre mesure de la pluie est sur sa quantité. On estime qu’à chaque seconde, environ 16 millions de tonnes d’eau s’évaporent de la terre. Ce chiffre s’élève à 513 trillions de tonnes d’eau en une année. Ce dernier chiffre est égal à la quantité d’eau qui tombe sur la terre en une année. Cela signifie que l’eau circule continuellement en un cycle équilibré, selon une “mesure”. La vie sur terre dépend de ce cycle de l’eau. Même si les hommes employaient toute la technologie en leur possession, ils seraient incapables de produire ce cycle artificiellement.

Même une déviation mineure de cette quantité causerait très rapidement un déséquilibre écologique majeur qui conduirait à la fin de toute vie sur terre. Pourtant, cela ne se produit jamais. Mieux, chaque année c’est exactement la même quantité de pluie qui tombe sur terre, tel que le révèle le Coran.
Ces vérités, apprises par la science moderne seule a été annoncée par Allah dans le Coran il y a 1.400 années. Allah affirme qu’il y a des signes dans la création des cieux et de la terre pour les gens doué de l’intelligence :

"En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : "Notre Seigneur! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du feu."(Sourate ali-Imrân, 191)
Tag(s) : #miracles du coran

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :