Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le squelette est une merveille d'ingénierie en lui-même. Il constitue le support structurel du corps. Il protège des organes vitaux tels que le cerveau, le cœur et les poumons, et il permet de maintenir en place les organes internes. Il procure au corps h umain une capacité de mouvement réellement supérieure, qui ne peut être imitée par aucun mécanisme artificiel. Le tissu osseux n'est pas inorganique, contrairement à ce que beaucoup de gens croient. Le tissu osseux constitue au contraire une banque de minéraux pour l'ensemble du corps, incluant des minéraux importants tels que le calcium et le phosphate. Selon les besoins du corps, il stocke ou bien fournit ces minéraux au corps. En plus de cela, les os produisent des globules rouges pour le sang. Par ailleurs, les os du squelette possèdent une structure exceptionnelle. Ayant la tâche de supporter et de protéger le corps, les os sont créés avec la capacité et la force nécessaires à cette mission. Les pires conditions possibles sont également prises en considération. Par exemple, le fémur peut tenir face à un poids d'une tonne lorsque ce poids est appliqué perpendiculairement à lui. Il est surprenant de découvrir qu'à chaque pas que nous faisons, cet os supporte un poids équivalent à trois fois le poids de notre corps. Quand un sauteur à la perche touche le sol après son saut, chaque centimètre carré de son bassin est exposé à une pression de 1.400 kilogrammes. Qu'est-ce qui rend cette structure, formée par division cellulaire et réplication de la cellule unique originelle, si solide? La réponse se trouve dans la création inégalée des os. Un exemple de la technologie d'aujourd'hui sera très utile pour aider à clarifier le sujet. Il s'agit des échafaudages utilisés dans la construction des grands immeubles. Les éléments d'une telle construction ne forment pas une structure monolithique, mais il s'agit au contraire de tiges d'acier qui s'entrecroisent. A l'aide de calculs complexes menés obligatoirement sur ordinateur, il est possible d'édifier des ponts et des ensembles industriels encore plus solides et plus rentables. La structure interne des os est semblable à celle du système d'échafaudage utilisé dans la construction de ces tours et ponts. La seule différence, importante, est que le système dans les os est encore plus compliqué et bien supérieur à ceux élaborés par les hommes. Au moyen de ce système, les os deviennent extrêmement forts et pourtant suffisamment légers pour procurer une certaine aisance à la vie des êtres humains. Si l'intérieur des os était dur et plein comme la couche externe, le squelette deviendrait un fardeau, fragile de surcroît à cause de la rigidité et de la lourdeur de sa structure, et donc sensible au moindre coup. Une autre caractéristique de la structure osseuse est sa flexibilité dans certaines parties du corps. Par exemple, la cage thoracique protège les organes vitaux du corps tels que le cœur et les poumons, et dans le même temps elle se dilate et se contracte pour permettre le va-et-vient de l'air dans les poumons. L'élasticité des os peut varier au cours du temps. Par exemple, les os des hanches se dilatent et s'écartent l'un de l'autre à la fin d'une grossesse. C'est un détail extrêmement important, parce que lors de la naissance cette extension permet à la tête du nouveau-né de sortir en dehors de l'utérus maternel sans être écrasée. Mais les aspects miraculeux des os ne se limitent pas à ceux déjà énumérés. En plus de leur flexibilité, de leur longévité et de leur légèreté, les os possèdent également la faculté de remédier eux-mêmes aux atteintes qu'ils ont subies. Lorsque nous avons un os brisé, nous devons seulement maintenir fermement cet os pour qu'il puisse se reconsolider de lui-même. Il est évident que ceci, comme tous les autres processus agissant au sein de notre corps, met en jeu des millions de cellules qui collaborent les unes avec les autres de façon complexe. La capacité locomotrice du squelette est un autre détail important à considérer. A chacun de nos pas, les vertèbres empilées constituant notre colonne vertébrale bougent toutes. Ce mouvement et cette friction permanentes risqueraient a priori d'user les vertèbres. Afin de prévenir cela, un cartilage résistant, appelé "disque", est intercalé entre deux vertèbres successives. Ces disques fonctionnent comme des amortisseurs. A chaque pas, une force est exercée par le sol sur le corps en réaction au poids du corps. Cette force n'occasionne aucun dommage à la personne grâce à la présence des "amortisseurs" de la colonne vertébrale et à la forme incurvée de celle-ci, forme qui permet une meilleure répartition des forces. Si cette flexibilité et cette structure spéciales réduisant la force de réaction n'existaient pas, la force correspondante serait transmise directement au crâne et l'extrémité supérieure de l'épine dorsale enfoncerait le cerveau suite à la rupture du crâne. Les signes de la création sont également visibles au niveau des articulations entre les os. En effet, les articulations n'ont pas besoin d'être lubrifiées bien qu'elles bougent continuellement tout au long de la vie. Des biologistes ont mené des recherches afin de découvrir la réponse à la question suivante: comment la friction au niveau des articulations est-elle éliminée? Les scientifiques ont vu que la solution à ce problème peut être considérée comme un "grand miracle de la création"; la surface des articulations exposée à la friction est recouverte d'une couche de cartilage mince et poreuse. Sous cette couche se trouve un lubrifiant. Chaque fois que l'os comprime l'articulation, ce lubrifiant jaillit hors des pores et rend la surface articulaire glissante "comme de l'huile". Tout ceci montre que le corps humain est l'expression d'une création parfaite, et qu'il s'agit d'une création supérieure. La perfection de cette création autorise chez l'être humain l'accomplissement de mouvements différents avec promptitude et aisance. Imaginez simplement si la jambe entière était constituée d'un seul os. Alors la marche deviendrait un sérieux problème et notre corps serait maladroit et sous-exploité. Même s'asseoir sur un siège serait problématique, et l'os de la jambe casserait facilement du fait d'être trop sollicité lors de telles actions. Cependant, le squelette humain a une structure lui permettant toutes sortes de mouvements. Allah a créé, et crée encore, toutes les caractéristiques du squelette. Allah invite l'homme, qu'Il a créé, à réfléchir à ce propos: Regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair… (Surat al-Baqarah: 259) L'homme doit méditer sur tous ces points, apprécier la puissance d'Allah Qui l'a façonné, et se montrer reconnaissant à Son égard.

Tag(s) : #les miracles de notre corps

Partager cet article

Repost 0