Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le plus grand miracle de notre Prophète (pbsl) est le Coran qu’Allah a révélé il y a quatorze siècles comme étant un guide pour appeler à atteindre le salut en lui obéissant :

Et ce n'est qu'un Rappel, adressé aux mondes ! (Sourate al-Qalam, 52)

Depuis ce temps, la langue du Coran a été facilement comprise par les peuples de chaque époque :

En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir ? (Sourate al-Qamar, 22)

En même temps, son excellence et son style littéraire incomparable, ainsi que la sagesse supérieure de son contenu font partie des preuves irréfutables qu’il s’agit de la parole divine. Beaucoup d’autres aspects miraculeux attestent que c’est la parole d’Allah. Par exemple, des faits scientifiques ne pouvant seulement être découverts que par le biais de la technologie de nos jours. Pourtant, leur essence avait été révélée dans le Coran il y a 1400 années environ. Puisqu’il était impossible de découvrir ces faits scientifiques lorsque le Coran a été révélé, il est alors très clair que le Coran est la Parole d’Allah adressée à l’humanité.

Lorsque le Coran fut révélé au 7ème siècle, les Arabes avaient d’innombrables mythes qu’ils prenaient pour des données scientifiques. Manquant de technologie pour effectuer des recherches sur l’univers et la nature du monde, ils croyaient aux mythes et aux légendes qui furent transmis de génération en génération. Par exemple, ils croyaient que les cieux étaient soutenus par des  montagnes : ils croyaient que la Terre était plate et que de grandes montagnes étaient situées sur ses deux côtés agissant comme des colonnes supportant la voûte céleste. Tous ces mythes ont été éradiqués avec la révélation du Coran. Par exemple, le verset disant que "Allah est Celui Qui a élevé [bien haut] les cieux sans piliers visibles." (Sourate ar-Ra’d, 2) invalide cette superstition particulière.

Des connaissances importantes à ce sujet et beaucoup d’autres choses inconnues à cette époque sont données dans le Coran. A l’époque où le Coran fut révélé, les êtres humains avaient très peu de notions concernant l’astronomie, les sciences physiques et la biologie. Et en plus, il contient des connaissances importantes à propos de la Création de l’univers et celle des êtres humains, des composants de l’atmosphère et l’équilibre de la nature. (Pour une description détaillée, voir Harun Yahya, ’’Les Miracles du Coran’’,http://miraclesducoran.com/

Allah a créé l’univers à partir de rien et connaît toutes choses. Le Coran, qui possède un style clair et simple que tout le monde peut comprendre a été révélé pour que les gens le lisent et le comprennent, connaissent leur Créateur, et apprennent comment Le servir.

Allah a alors révélé dans le Coran de nombreux  exemples et histoires, comme indiqué dans le verset :

Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. (Sourate al-An’am, 38)

Le Coran est parfait et contient donc beaucoup de connaissances détaillées à propos des deux mondes, ceci est expliqué en ces termes sages :       

Nous avons assurément fait descendre vers vous un Livre où se trouve votre rappel [ou votre renom]. Ne comprenez-vous donc pas ?" (Sourate al-Anbiya’, 10)

Un des aspects les plus importants du Coran est que son texte original, intégral a été conservé de façon intacte depuis sa révélation :

En vérité c'est Nous Qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous Qui en sommes gardien. (Sourate al-Hijr, 9)

Les Ecritures révélées avant le Coran furent altérées par certaines personnes, en faisant des ajouts, des changements ou bien en supprimant certaines parties. Mais lorsque la révélation vint à notre Prophète (pbsl), Allah lui a miraculeusement permis de tout mémoriser. Immédiatement après la révélation, il l'a fait mémoriser aux  "scribes de la révélation". De cette façon, le Coran a été gardé sous forme écrite. Pendant le règne d’Abou Bakr (ra), le Coran (l'ensemble des versets) a été réuni en un seul livre. Durant le règne d’Uthman (ra), on a fait des exemplaires et on les a envoyés aux principales régions et villes de l’empire.

Le Coran contient des conseils pour toute l’humanité

Le Coran est le dernier Livre Divin à être révélé pour conseiller l’humanité ; de ce fait, ses décrets restent valables pour tous les peuples quelques soient leurs époques, leurs lieux géographiques et ce, jusqu’au Jour du Jugement Dernier. Le Coran montre aux êtres humains le droit chemin et leur rappelle certains faits se rapportant à leur vie éternelle. Par exemple :

C'est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés. (Sourate az-Zoukhrouf, 44)

La sagesse suprême qu’il renferme, la vérité qu’il révèle à propos du passé et du future et son style qui dissipe l’ignorance et l’inconscience, font du Coran son caractère unique et sans égal. Son caractère miraculeux s’applique à jamais à toute personne, et sa validité commença depuis le jour de sa révélation et continue jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Tout le monde a la responsabilité de servir judicieusement Allah. Et ceci n’est possible que si les gens croient en Lui sincèrement et s'ils sont guidés par le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl). Allah révèle à quel point le Coran est merveilleux et l’importance de l’adopter comme son propre guide en ces termes:

Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu'ils réfléchissent. (Sourate al-Hashr, 21)

Tout a été expliqué dans le Coran

Allah explique clairement dans le Coran ce qui est juste, ce qui est faux, ce qui est permis et interdit. Donc, c’est une méthode facile pour les croyants qui écoutent la voix de leur conscience et évitent l’égoïsme entretenu par eux-mêmes pour découvrir la vérité. Le Coran contient beaucoup de conseils qui sont pleins de sagesses. Sa sagesse et sa bonté enjoint dans ses versets sont claires. Les croyants sincères qu’Allah a mis sur le droit chemin peuvent comprendre cela sans difficulté et mettre en pratique ses vérités dans leurs attitudes et idées, car le Coran est "descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement."  (Sourate al-Baqara, 185)

Cependant, seuls ceux qui craignent et respectent Allah, se soumettent à Ses décrets, se soumettent à Lui dans leurs cœurs, et choisissent la seconde vie à la vie présente peuvent considérer ses conseils :

Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n'est qu'un Rappel pour celui qui craint (Allah). (Sourate Ta-Ha, 2-3)

Ceci est un secret majeur du Coran. Il ne demande pas un grand intellect, une culture étrangère ou une quelconque aptitude spéciale pour être compris. Il est seulement nécessaire d’avoir de la sincérité. Allah révèle la vérité à Ses sincères serviteurs et les guide au salut. Le Coran a certes été envoyé à l’humanité, cela dit, c'est le guide au droit chemin seulement pour ceux qui craignent et respectent Allah et croient au Jour du Jugement Dernier :

Voici les versets du Livre plein de sagesse, c'est un guide et une miséricorde aux bienfaisants. (Sourate Luqman, 2-3)

O gens ! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants. (Sourate Yunus, 57)

Au regard des deux versets ci-dessus, on observe que le Coran contient des conseils pour tout le  monde et guide les Musulmans pratiquants et généreux vers le droit chemin. Comme le grand penseur islamique Bediuzzaman Saïd Noursi dit :

"La Sagesse suprême du Coran est le leader de la conscience et la conscience, le guide des djinns (génies), des hommes ; le maître de ceux qui atteignent la perfection, et l’instructeur de ceux qui cherchent la réalité."

En vue d’amener l’humanité des ténèbres à la lumière, Allah révèle la réponse à chaque question pour ceux qui la cherchent dans leur conscience :

…Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans. (Sourate an-Nahl, 89)

…Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés." (Sourate al-An’am, 38)

C’est une manifestation de la miséricorde d’Allah envers Ses serviteurs

De plus, Allah nous permet d’avoir une connaissance à propos de Lui à travers le Coran. Par exemple, Il révèle qu’Il a créé l’univers à partir de rien, qu’Il Se  suffit à Lui-même et qu'Il subvient à tout besoin de tout être, qu’Il est exempt de défaut,  et qu'Il embrasse toutes choses de Sa connaissance, qu’Il voit et entend tout secret. A côté de cela, il révèle pourquoi et comment les êtres humains ont été créés, définit le genre de vie qui gagnera Son approbation ; l’existence du Jour Dernier, du Paradis et de l’Enfer. Il enseigne aux hommes comment prier et être bon, comment être sain de corps et d’esprit et ce qu’il faut faire en temps de difficulté et de confrontation aux situations imprévues. Il décrit les différents types de caractères humains. En outre, Il a également révélé des versets faisant référence aux faits scientifiques, des connaissances permettant aussi bien à résoudre des problèmes humains que sociaux.  Autrement dit, le Coran contient toutes les connaissances fondamentales dont une personne aura besoin à chaque moment de sa vie :

C'est ainsi que nous avons fait descendre un Coran en [langue] arabe, et Nous y avons multiplié les avertissements, afin qu'ils deviennent pieux ou qu'il les incite à s'exhorter ?(Sourate Ta-Ha, 113)

Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être incroyants.(Sourate al-Isra, 89) 

Et assurément, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. L'homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur. (Sourate Al-Khaf, 54)

Allah dit aux gens d’obéir inconditionnellement à Ses décrets, de Le considérer Seul comme leur Ami et Gardien et que leur seul but de la vie doit être d'obtenir Son agrément et Sa miséricorde et entrer par là même au Paradis. Le seul critère pour une personne qui mène une vie telle qu'elle est décrite dans le Coran est de suivre la voie de notre Prophète Mohammed (pbsl).

Allah, Qui a choisi l’Islam comme religion pour Ses serviteurs, a révélé le Coran comme étant un guide afin qu’ils s’en servent et qu’ils prennent  la vie du Prophète (pbsl) comme modèle exemplaire pour leur propre vie. Tous les autres chemins sont faux et erronés, ils sont basés seulement sur des mythes, des hérésies et des opinions subjectives.

Par conséquent, les gens ne peuvent espérer une bonne récompense d’Allah qu’à condition qu’ils prennent le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl) comme leur mesure de jugement, qu’ils obéissent entièrement aux commandements d’Allah en faisant toujours de bonnes œuvres afin de gagner sa Satisfaction et qu'ils prennent la moralité du Prophète (pbsl) comme exemple.

Comme Allah le révèle dans le Coran, Ses paroles sont "parfaites" et les gens ne peuvent atteindre la vérité qu’en suivant le Coran et la Sunnah du Prophète (pbsl) :

Chercherai-je un autre juge qu'Allah, alors que c'est Lui Qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient.  (Sourate al-An’am, 114-115)

L’excellence littéraire du Coran

Allah proclame ainsi : "En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la méditation. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir ?"  (Sourate al-Qamar , 22)

Malgré le fait qu’il ait un style très compréhensible, en tant que l'un des plus grands miracles de notre Seigneur, personne n'a pu imiter le Coran en aucune manière. Ceux qui doutent, en dépit de ses preuves claires, ont calomnié le Prophète (pbsl) et Allah l’a révélé :

Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ?” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques.” (Sourate Yunus, 38)

Bien que cela soit définitivement impossible,  les incroyants pourraient se méprendre en le considérant comme facile à produire selon leurs faibles esprits. En Arabie, la poésie et la littérature étaient très développées. Ils y avaient des poètes et des personnes éloquents, influents qui maniaient très bien la langue arabe. Comme Bediuzzaman Saïd Noursi le dit, les gens d’une tribu littéraire étaient considérés comme les plus grands héros. Etant donné l’importance accordée à la littérature et à la rhétorique, les Mu’allaqat (Sept odes écrites par sept poètes) étaient suspendus avec des lettres d’or sur les murs de la Ka’ba. Certains d’entre eux étaient récités lors de grandes occasions comme à la foire d'Ukaz. Même les Bédouins pouvaient réciter des poésies qui étaient aussi bien que des poésies composées par des poètes urbains. Que ces poèmes soient composés métriquement ou dans un style libre, les gens étaient ravis.

Ainsi, à une époque où la poésie et l’éloquence étaient bien développées, Allah révéla à notre Prophète (pbsl) le Coran. Il n'aura pas fallu beaucoup de temps pour que ces individus littéraires, bien que leur arrogance et leur vanité intérieures les faisaient persister dans la rébellion, remarquent que le Coran est, en termes littéraires, un miracle.

Le Coran mentionne des évènements lesquelles servent pour le conseil, la guidance des gens et il leur permet de reconnaître leurs propres faiblesses, donnant des informations à propos du passé et du futur. Sa richesse est infinie et incomparable. En fait, ce miracle est tellement fabuleux qu’Allah a dit à Son Prophète (pbsl) de proclamer à ceux qui étaient trop arrogants d’écouter ceci :

Dis : “Même si les hommes et les djinns (génies) s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres.” Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être incroyants. (Sourate al-Isra’, 88-89)

Ou bien ils disent : “Il l'a forgé [le Coran]” - Dis : “Apportez donc dix Sourates semblables à ceci, forgées (par vous). Et appelez qui vous pourrez (pour vous aider), hormis Allah, si vous êtes véridiques”. S'ils ne vous répondent pas, sachez alors que c'est par la science d'Allah qu'il est descendu, et qu'il n'y a de divinité que Lui. Etes-vous soumis (à Lui) ?  (Sourate Hud, 13-14)

Ou bien ils disent : “Il (Muhammad) l'a inventé ? ” Dis : “Composez donc une Sourate semblable à ceci, et appelez à votre aide n'importe qui vous pourrez, en dehors Allah, si vous êtes véridiques.”

Bien au contraire : ils ont traité de mensonge ce qu'ils ne peuvent embrasser de leur savoir, et dont l'interprétation ne leur est pas encore parvenue. Ainsi ceux qui vivaient avant eux traitaient d'imposteurs (leurs messagers). Regarde comment a été la fin des injustes ! (Sourate Yunus, 38-39)

Les incroyants demeurent faibles et impuissants face à l’excellence littéraire du Coran. Personne n’a jamais pu produire quelque chose de semblable à cela et jamais personne n’y arrivera. Tous les pièges et ruses des incroyants destinés à discréditer le Prophète (pbsl) et l’empêcher de délivrer son message étaient rendus inefficaces comme une bénédiction d’Allah.

D’un point de vue littéraire, avec le Coran, notre Prophète (pbsl) donna la plus sage réponse à la rhétorique puissante et élaborée de son peuple. Nul doute que c’était là un des effets de la qualité littéraire incomparable et de la sagesse du Coran.En réponse avec les versets du Coran que le Prophète (pbsl) récitait, les polythéistes mecquois étaient étonnés. Mais, malgré leur certitude à propos de ces versets,  certains d’entre eux se sont rebellés en raison de leur orgueil :

Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques. Si vous n'y parvenez pas et, à coup sûr, vous n'y parviendrez jamais, parez-vous donc contre le feu qu'alimenteront les hommes et les pierres, lequel est réservé aux infidèles. (Sourate al-Baqara, 23-24)

Le grand savant islamique Bediuzzaman Saïd Noursi interprète ces versets de cette manière :

"Quand le Coran est arrivé, il a défié en même temps les experts dans ces quatre domaines. Premièrement, il a fait des gens de l’éloquence un "arc courbé". Ils l’ont tous écoutés avec stupéfaction. Deuxièmement, il a étonné les poètes et orateurs à tel enseigne qu’ils se mordaient les doigts par émerveillement. Leurs plus beaux poèmes en ont reçu un coup et les Sept poésies célèbres placées sur les murs de la Ka’ba comme un objet de fierté a été abattu. Troisièmement, il a également fait taire les devins et magiciens concernant leur découverte de la connaissance cachée comme conséquence de l’expulsion des djinns des cieux et mis un certain terme au processus de divination. Quatrièmement, il a sauvé du mythe et des imaginations farfelues ceux qui avaient un savoir à propos des évènements passés et qui avaient fait de la cosmologie, pour leur enseigner la véritable histoire des évènements du passé et la connaissance illuminant les faits de la création. Ainsi, ces quatre groupes se sont prosternés devant le Coran par étonnement et respect de sa sagesse devenant ainsi ses élèves. Aucun d’eux n’a jamais osé disputer avec un seul de ses versets."

La révélation d’un livre extraordinaire au Prophète (pbsl), qui a vécu parmi eux durant toute sa vie, a impressionné les personnes arrogantes, ce qui les a conduit à le haïr sans raison. En conséquence, ils ont tout fait pour lui faire mal de toutes les façons possibles. Bien qu’ils aient constaté qu’il était d’une grande bonté aussi bien dans sa vie qu'avec ses qualités morales, ils ont conspiré contre lui :

Et ils (les Mecquois) s'étonnèrent qu'un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent : "C'est un magicien et un grand menteur." (Sourate Sad, 4)

"Est-il étonnant pour les gens, que Nous ayons révélé à un homme d'entre eux :“Avertis les gens, et annonce la bonne nouvelle aux croyants qu'ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée [pour leur loyauté antérieure] ? Les incroyants dirent alors : “Celui-ci est certainement un magicien évident.” (Sourate Yunus, 2)

Ceux qui ont calomnié cet homme bon et béni étaient des témoins personnels de sa supériorité morale. De leurs propres yeux, ils ont vu la fidélité du Prophète  (pbsl) à ses promesses, sa loyauté, sa justice, son honnêteté, sa véracité, sa gentillesse aux orphelins et aux nécessiteux, sa générosité et son intérêt aux autres. Son caractère excellent et ses qualités morales ont toujours attiré l’attention de tous, et il était celui à qui on avait le plus confiance parmi tous, ami bien-aimé et respecté de tous.

Le caractère moral de notre Prophète (pbsl) ne pouvait être nié ou ignoré. Son caractère moral, comme décrit dans le Coran, plaisait à Allah, Qui a fait de lui un exemple et un guide à tous les peuples. Selon les sources islamiques, Nadr ibn al-Harris a tenté de nuire au Prophète (pbsl) par ses mots ; plus tard, il a rencontré les dirigeants des polythéistes et leur a dit :

O Quraychites, je jure qu’aujourd’hui, vous avez rencontré quelque chose que vous n’aviez jamais rencontré auparavant. Depuis la petite enfance, Mohammad était la personne la plus aimée, votre plus grand orateur véridique et celui qui a obtenu le plus grand respect. Lorsqu’il est devenu âgé et vous apporta le Livre d’Allah, vous dîtes qu’il est devenu un magicien. Je jure qu’il n’est pas un magicien. Nous avons vu beaucoup de magiciens et comment ils soufflaient sur les nœuds. Vous l’avez après traité de devin. Je jure qu’il n’est pas non plus un devin. Combien de devins avions-nous vu et témoigné de leurs discours, Vous le traitez de poète. Je jure qu’il n’est pas un poète. Combien de poèmes et contes  avions-nous appris et raconté ? Vous le traitez de fou. Je jure qu’il n’est pas fou. Y a-t-il des signes de perte de connaissances, de non-sens en lui ? O Quraychites, réfléchissez bien et choisissez.

Nous t'avons fait descendre le Livre, pour les hommes, en toute vérité. Quiconque se guide [le fait] pour son propre bien; et quiconque s'égare, s'égare à son détriment. Tu n'es nullement responsable [de leurs propres affaires]. (Sourate al-Zumar, 41)

C'est Allah Qui a fait descendre le Livre en toute vérité, ainsi que la balance. Et qu'en sais-tu ? Peut-être que l'Heure est proche ? (Sourate al-Achoura, 17)

Il est auprès de Nous, dans l'écriture-Mère (l'original au ciel), sublime et rempli de sagesse. (Sourate al-Zukhruf, 4)

Tiens fermement à ce qui t'a été révélé car tu es sur le droit chemin. (Sourate al- Zukhruf, 43)

C'est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés. (Sourate al-Zukhruf, 44)

Ils ne te seront d'aucune utilité vis-à-vis d'Allah. Les injustes sont vraiment alliés les uns des autres; tandis qu'Allah est le Protecteur des pieux. (Sourate al-Jathya, 19)

Tag(s) : #miracles du coran

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :