Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Albert Camus, nous pouvons comprendre et énumérer les événements par le biais de la science, mais nous ne pourrons jamais saisir l'Univers. Regardez l'arbre, vous sentez sa dureté; voici l'eau, vous pouvez la goûter. Sentez le vent, il vous rafraîchit. Vous devez vous satisfaire de tout ce cela.1 Toute l'information que nous avons de la réalité du monde dans lequel nous vivons nous est transmise par nos cinq sens. Le monde que nous connaissons consiste en ce que nos yeux voient, nos mains ressentent, nos oreilles entendent, l'odeur que notre nez sent et enfin le goût qui nous vient de notre langue. Et, comme nous avons été totalement dépendants de ces sens depuis notre naissance, nous ne pourrons jamais penser que le monde "externe" pourrait être différent de ce que nos sens nous disent.Mais la recherche scientifique moderne, dans différents domaines, nous apprend autre chose de très différent et provoque de sérieux doutes quant au monde que nous percevons par nos sens.

Ainsi, selon les découvertes scientifiques, ce que nous percevons comme étant "le monde externe", n'est que le résultat du cerveau stimulé par les signaux électriques envoyés par les organes de nos sens. Les couleurs multiples que vous percevez avec votre sens de la vue, le sentiment de dureté ou de douceur transmis par votre sens du toucher, les goûts que vous éprouvez par votre langue, les notes et les sons différents que vous entendez avec votre oreille, la variété des parfums que vous sentez, votre travail, votre maison, tous vos biens, les lignes de ce livre et plus encore, votre mère, votre père, votre famille, le monde entier que vous voyez depuis toujours et avez appris à connaître et auquel vous êtes habitués où que vous soyez, tout cela n'est purement et simplement, que le résultat des signaux électriques envoyés par les organes de vos sens au cerveau. Quoique cela semble difficile à admettre en première analyse, c'est un fait scientifique. Des philosophes aussi célèbres que Bertrand Russell et L. Wittgeinstein nous donnent cet avis sur le sujet:

"Si un citron, par exemple, existe vraiment ou pas et comment il en est venu à exister ne peut être mis en doute ou examiné. Un citron consiste uniquement en un goût ressenti par la langue, une odeur sentie par le nez, une couleur et une forme perçues par l'¶il; et seules ces fonctions peuvent être, à peu près, soumises à l'examen et à l'évaluation. La science ne pourra jamais connaître le monde physique."2

Frederick Vester nous explique jusqu'où la science est allée dans la connaissance de ce sujet:

"Les affirmations de certains hommes de science pour qui 'l'homme est une image, tout ce qui est expérimenté est temporaire et trompeur, et que cet Univers est une ombre', semblent être prouvées par la science aujourd'hui." 3Quant au célèbre philosophe, George Berkeley, sa réflexion sur le sujet peut être résumée en ces termes:"Nous ne croyons en l'existence d'objets que parce que nous les voyons et les touchons et parce qu'ils nous sont reflétés par nos perceptions. Cependant, nos perceptions ne sont que des idées dans notre esprit. Ainsi, les objets que nous captons par des perceptions ne sont que des idées et ces idées ne sont réellement nulle part, mais en notre esprit… Comme elles existent uniquement dans l'esprit, cela signifie alors que nous sommes séduits par des mensonges lorsque nous imaginons que l'Univers et les choses ont une existence propre en dehors de nos esprits. Ainsi, aucune des choses qui nous entourent n'a une existence réelle." 4Pour mieux comprendre le sujet, prenons le cas du sens de la vue, celui qui nous fournit l'information la plus riche sur le monde externe.(voir l'article suivant)

 

 

Les stimulations venant d'un objet sont converties en signaux électriques et produisent des effets sur le cerveau. Lorsque nous "voyons", nous ne percevons en réalité que les effets de ces signaux électriques sur le cerveau.

Tag(s) : #le secret de la matiere

Partager cet article

Repost 0