Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’attitude recommandée à tous les Musulmans dans le Coran est de traiter les Gens du Livre avec amour, respect, affection et compassion, de les protéger et de s’occuper d’eux et de pourvoir à leurs besoins de la meilleure manière.

Le décret du Coran concernant les Gens du Livre est très clair, et cela est également clair quand on regarde la sunnah de notre Prophète (pbsl). Les Gens du Livre sont nos frères ‘’la ilaha illa Allah’’ (il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah) ; les Arméniens, les Juifs, les Orthodoxes, les Protestans et tout le monde chrétien sont tous nos frères. Nous croyons tous à même Allah. Il y a la même croyance dans le monde chrétien, juif et musulman. Nous sommes tous les enfants du Prophète Abraham (psl). Les membres de ces trois religions partagent les mêmes croyances fondamentales, pour cette raison l’existence des Gens du Livre est une grande bénédiction. L’Islam n’est pas basé seulement sur la paix et le confort des Musulmans. Le Coran dit que les Gens du Livre existent aussi. Et selon le Coran, les Gens du Livre doivent également vivre en paix et confort et doivent être protégés par les Musulmans. C’est excellent de vivre en tant que frères et parler, converser avec les Gens du Livre. Selon le Coran, on peut se marier avec les Gens du Livre, manger leur nourriture et avoir des rapports commerciaux et sociaux avec eux. L’Islam exige de montrer de l’affection et du respect aux Gens du Livre. C’est une obligation religieuse pour les Musulmans. Allah dit dans un verset :

Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants. (Sourate al-Maidah, 5)

Vous pouvez lire les versets du Coran commandant le fait qu’on doit montrer de l’amour et de l’affection aux Gens du Livre d’ici.http://us2.harunyahya.com/Detail/T/V68LG2YY271/productId/24422/

Certains des hadiths de notre Prophète (pbsl) concernant les Gens du Livre sont comme suit :

1.    Le Prophète (pbsl) déclara la chose suivante :
“Celui qui tue injustement un dhimmi (une personne sous protection) ne peut pas sentir l’odeur du paradis. Cependant, son parfum est senti à une distance de quarantes années. (Sahih Boukhari, Jizya, 5)

2.    Notre Prophète (pbsl) a dit : “Celui qui opprime un dhimmi ou qui le charge d’un fardeau plus qu’il ne peut supporter, je serai son ennemi.”

3.    “Celui qui oppresse un dhimmi ou le charge d’un devoir au-dessus de sa force ou bien lui prend quelque chose de force, je suis son ennemi au Jour du Jugement Dernier.”(Abu Dawud, Kharaj, 31-33)

4.     Je suis le demandeur de quiconque désole un dhimmi. Celui de qui je suis demandeur (dans ce monde), de lui je suis également demandeur au Jour du Jugement Dernier.”
(Ajlouni, Kashf al-Khafa’ II, 218)

5.    Notre Prophète (pbsl) commande :
“Attention ! Je serai demandeur contre ceux qui traitent cruellement et sans pitié ces gens (avec qui on a conclu un pacte), qui restreignent leurs droits ou qui les chargent d’un travail plus qu’ils ne peuvent supporter ou bien qui prennent d’eux quelque chose contre leur gré, le Jour du Jugement Dernier."
(Abu Dawud, Jihad ; İslam’da Devlet Nizami, Abu’l-A’la Mawdudi, Editions Hilal, 1967, p. 71)

6.    Dans tous les pays conquis au temps de Hazrat Omar, il ne fut manqué de respect dans même pas un seul lieu d’adoration. Abu Yusuf écrit :
“Tous les lieux d’adoration furent laissés telles qu’ils étaient avant. Ils ne furent ni démolis, ni les vaincus furent privés de leurs biens ou possessions.” (Abu Yusuf, Kitabu'l-Haraj; İslamda Devlet Nizami, Abu’l-A’la Mawdudi, Editions Hilal, 1967, p. 74)

7.    Hazrat Ali (psl) a dit : “Quiconque est un dhimmi, son sang est aussi béni que le nôtre, sa propriété est autant protégée du dommage que la nôtre”. Dans une autre source, il est rapporté que Hazrat Ali a dit ainsi : “La propriété et la vie des dhimmis sont aussi sacrées que les nôtres (des Musulmans).” (İslam’da Devlet Nizami, Abu’l-A’la Mawdudi, Editions Hilal, 1967, p. 76)

8.    Dans l’accord du texte que notre béni Prophète (pbsl) a fait écrire au Chrétien Ibn Harris ibn Ka’b et à ses coreligionnaires :  
“La religion, les églises, les vies, l’honneur et les propriétés de tous les Chrétiens vivant à l’Est et à l’Ouest sont sous la protection d’Allah, de son Prophète (pbsl) et de tous les croyants. Aucun de ceux qui adoptent la religion du Christianisme ne sera contraint d’accepter l’Islam. Si l’un des Chrétiens subit un meurtre ou une injustice, les Musulmans sont obligés de l’aider”, il a lu ce verset : “Ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre... (Sourate al-Ankabut, 46) (Ibn Hisham, Abu Muhammad Abdu’l-Malik, (v.218/834), as-Seerat an-Nabaweeyat, Daru't-Turasi'l-Arabiyye, Beirut, 1396/1971, IV/241-242; Hamidullah, Al-Wasaiq, pp.154-155, No.96-97; Doğu Batı kaynaklarında birlikte yaşama,  p. 95)

Tag(s) : #le retour de jesus - le Mahdi et la fin des temps

Partager cet article

Repost 0