Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme c'est tout à fait évident, c'est un fait logique et scientifique que "le monde externe" n'a aucune réalité matérielle et que ce n'est qu'un ensemble d'images systématiquement présentées à notre âme par Dieu. Néanmoins, les gens n'ont pas l'habitude de tout inclure, ou plutôt ne veulent pas tout inclure dans le concept de "monde externe".

 

Pensez très sincèrement et courageusement à cette question. Vous vous rendrez compte que votre maison, vos meubles, votre voiture - qui a peut-être été récemment achetée, - le bureau, les bijoux, le compte bancaire, la garde-robe, le conjoint, les enfants, les collègues et toute chose que vous possédez sont en fait inclus dans ce monde externe imaginaire qui est projeté. Tout ce que vous voyez, entendez, ou sentez - en résumé - ce que vous percevez autour de vous avec vos cinq sens est une partie de ce "monde imaginaire": la voix de votre chanteur préféré, la solidité de la chaise sur laquelle vous êtes assis, le parfum dont vous aimez l'odeur, le soleil qui vous tient au chaud, une fleur avec de belles couleurs, un oiseau qui vole devant votre fenêtre, une vedette se déplaçant très vite sur l'eau, votre jardin fertile, l'ordinateur que vous utilisez à votre travail, ou votre chaîne stéréo équipée de la technologie la plus avancée…

 

Ceci est la réalité, parce que le monde n'est qu'un ensemble d'images créées pour mettre l'homme à l'épreuve. Les gens sont évalués tout au long de leurs vies limitées par des perceptions qui n'ont aucune réalité. Ces perceptions sont intentionnellement présentées comme attractives et attirantes. Cela est mentionné dans le Qor'an:

 

On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent: femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs; tout cela est l'objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'est le meilleur retour. (Sourate Al 'Imran - 3, verset 14)

 

La plupart des gens rejettent leur religion parce qu'ils ont succombé à l'appât de la propriété, de la richesse et ont amassé des réserves d'or et d'argent, des dollars, des bijoux, des comptes en banque, des cartes de crédit, des garde-robes fournies, des voitures derniers modèles, bref tout ce qui correspond à la prospérité dans ce qu'ils possèdent ou s'efforcent de posséder. Ils se concentrent uniquement sur ce monde en oubliant l'au-delà. Ils sont leurrés par la "belle et attrayante" apparence de la vie de ce monde et n'arrivent pas à conserver leur prière (salat), ou à être charitables envers les pauvres, ou à pratiquer cette sorte d'adoration qui les fera prospérer dans l'au-delà. Au lieu de cela, ils disent "j'ai des choses à faire", "j'ai des idéaux", "j'ai des responsabilités", "je n'ai pas assez de temps", "j'ai des tâches à accomplir" ou "je le ferai plus tard". Ils consomment leurs vies en essayant de prospérer uniquement dans ce monde. Dans le verset, "ils connaissent un aspect de la vie présente, tandis qu'ils sont inattentifs à l'au-delà (sourate Erroum - 30, verset 7), cette fausse idée est clairement résumée.

 

Ce que nous décrivons dans ce chapitre, à savoir, que toute chose n'est qu'une image, est très important en ce que ses implications rendent toutes les convoitises et limites sans signification. Cette vérité nous dit avec précision que tout ce à quoi les gens accordent de la valeur, possèdent ou font de gros efforts pour acquérir - la richesse acquise par avidité, les enfants dont ils se vantent, les conjoints qu'ils considèrent les plus proches d'eux, les amis, leurs corps dont ils prennent tant soin, le statut social qu'ils croient être une forme de supériorité, les écoles qu'ils ont fréquentées, les lieux de vacances où ils ont séjourné - tout cela n'est rien qu'une illusion. Ainsi, tous les efforts, le temps passé et la satisfaction de leur avidité, sont vains.

 

C'est pourquoi certaines personnes se rendent inconsciemment stupides quand elles se vantent de leurs richesses et propriétés, ou de leurs "yachts, hélicoptères, usines, manoirs et terres" comme si tout cela avait vraiment existé. Ces gens aisés qui naviguent avec ostentation sur leurs yachts, exhibent leurs voitures et n'arrêtent pas de parler de leur richesse, pensent que leurs positions les classent plus haut que n'importe qui dans l'échelle sociale. Ils font de leur vie un spectacle avec leurs tenues vestimentaires, et la construisent entièrement sur de telles passions et compétitions en continuant à penser qu'ils sont dans la réussite en fonction de tout cela. Ils devraient en réalité penser à l'état dans lequel ils se trouveront le jour où ils se rendront compte que le succès sur terre n'est rien qu'une illusion.

 

Ces scènes se répètent de façon similaire dans les rêves. Dans leurs rêves, ils ont aussi des maisons, des voitures rapides, des bijoux extrêmement précieux, des rouleaux de dollars et des quantités d'or et l'argent. Dans leurs rêves, ils ont aussi des statuts sociaux très élevés, possèdent des usines avec des milliers d'ouvriers, ont le pouvoir de régner sur beaucoup de personnes et s'habillent de vêtements qui font que chacun les admire. Mais tout comme le rêveur serait moqué de se vanter de ce qu'il possède dans ses rêves, ainsi la personne complètement éveillée serait également ridiculisée de se vanter des images qu'elle voit dans ce monde. Car ce qu'elle voit dans ses rêves et dans ce monde ne sont tous les deux que des images issues de son esprit. Ce fait doit certainement être mûrement médité. Comme montré dans le verset suivant, ceux qui prennent conscience de tout cela seront couronnés de succès:

 

Certes, il vous est parvenu des preuves évidentes, de la part de votre Seigneur. Donc, quiconque voit clair, c'est en sa faveur; et quiconque reste aveugle, c'est à son détriment, car je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde. (Sourate El En'am - 6, verset 104)

 

De la même manière, la façon dont les gens réagissent aux événements qu'ils vivent dans le monde fera qu'ils en éprouveront de la honte quand ils comprendront la réalité. Ceux qui se battent avec acharnement les uns les autres, délirent avec furie, commettent des escroqueries, acceptent des dessous de table, commettent des contrefaçons, mentent, thésaurisent égoïstement leur argent, font du mal aux gens, frappent et maudissent les autres, se mettent en colère avec agressivité, se battent pour les honneurs, sont envieux et aiment à se montrer, ceux-là seront déshonorés quand ils se rendront compte que tout ce qu'ils ont fait l'était dans un monde de rêve.

 

Puisque Dieu a créé toutes ces images, le Propriétaire Suprême de tout est Dieu seul. Ce fait est souligné dans le Qor'an:

 

C'est à Allah qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah embrasse toute chose (de Sa science et de Sa puissance). (Sourate Ennissa - 4, verset 126)

 

C'est une grande sottise que de rejeter la religion pour des passions imaginaires et perdre ainsi la vie éternelle. De plus, tout cela ne peut mener qu'à des malheurs éternels. Dieu nous prévient de ce que l'état d'obstination irréligieuse engendre:

 

… ce qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront ¶uvré. (Sourate Houd - 11, verset 16)

 

Comme énoncé dans le verset précédent, leurs passions et leur avidité s'avéreront nulles et non avenues et ce qu'ils pensaient posséder est voué à disparaître; rien de cela ne sera d'une quelconque utilité et deviendra sans valeur.

 

A ce stade, une chose doit être claire. Il n'est pas dit ici que "les biens et la richesse que vous possédez et avec lesquels vous vous montrez avares ainsi que vos enfants, vos conjoints, vos amis et votre statut disparaîtront tôt ou tard et n'ont donc pas de signification", mais que "tous les biens que vous pensez posséder n'existent pas; ce ne sont que des rêves composés d'images que Dieu vous montre pour vous tester". Comme vous le voyez, il y a une grande différence entre les deux assertions. Si la première affirmation avait été acceptée à sa valeur nominale, l'individu aurait pu être induit en erreur à penser que toutes ces choses, les gens, les relations et le statut temporel ont réellement existé, même temporairement, et de ce fait il pourrait toujours y travailler avec avidité pour les posséder. Mais partant de la dernière affirmation qui nous situe l'état réel des choses, c'est-à-dire que tout est imaginaire, n'importe quel individu qui a montré de l'avidité à cette fin sera déshonoré et subira ainsi une perte sans précédent.

 

Bien que l'on ne veuille pas le reconnaître immédiatement en préférant se leurrer à croire que tout ce que l'on possède existe vraiment, la mort est une certitude et dans l'au-delà tout sera clair quand nous serons recréés. Ce jour-là, nous dit le Qor'an, la vue est perçante (sourate Qaf - 50, verset 22), et nous verrons tout beaucoup plus clairement. Cependant, si nous avons passé nos vies à poursuivre des buts imaginaires, nous nous mettrons à souhaiter n'avoir jamais vécu cette vie et dirons: "Hélas, comme j'aurai souhaité que [ma première mort] fût la définitive. Ma fortune ne m'a servi à rien. Mon autorité est anéantie et m'a quitté!" (Sourate El Haqqa - 69, versets 27-29)

 

Ce qu'un homme sage devrait faire, d'autre part, est d'essayer de comprendre la plus grande réalité de l'Univers dans ce monde-ci, tant qu'il en a encore le temps. Autrement, il passera sa vie à courir après des rêves pour subir, en fin de compte, un terrible châtiment. Dans le Qor'an, l'état de ces gens courant après des illusions (ou des images) dans ce monde en oubliant leur Créateur, est ainsi décrit:

 

Quant à ceux qui n'ont pas cru, leurs actions sont comme un mirage dans une plaine désertique que l'assoiffé prend pour de l'eau. Puis quand il y arrive, il s'aperçoit que ce n'était rien; mais y trouve Allah Qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter. (Sourate Ennour - 24, verset 39)
Tag(s) : #le secret de la matiere

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :